Samedi 7 décembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SOCIÉTÉ - Et si l'Espagne remettait ses pendules à l'heure ?

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 01/10/2013 à 22:00 | Mis à jour le 02/10/2013 à 07:17

Raillés pour leur rythme de vie en décalage des habitudes européennes, les Espagnols pourraient bientôt rentrer dans le rang. Des députés ont en effet demandé à Mariano Rajoy, chef de l'exécutif, d'étudier les conséquences d'un changement de fuseau horaire, en se calquant sur l'heure anglaise (GMT). Motif principal invoqué : réorganiser la journée de travail... afin de générer des gains de productivité.

(http://www.photo-libre.fr)

Déjeuner à 14 heures, dîner à 22 heures, coucher au delà de minuit. Vivre "à l'espagnole" implique un certain sens du rythme de vie, sans commune mesure avec la plupart des pays européens. Les Espagnols sont d'ailleurs très souvent moqués par leurs voisins pour leur fameuse sieste de la demi-journée, qui coupe leur journée de travail et rallonge leur quotidien autant que leur espérance de vie en leur permettant de fermer les yeux et de se relaxer l'espace d'une demi-heure.

siesta espagne

 

 A consulter dans nos archives :

> ESPAGNE MODE D'EMPLOI - France/Espagne, attention au décalage horaire !

> L'Espagne pour les nuls - Vous avez l'heure (espagnole) ?

> SIESTA ? Dormir plus pour produire plus

> SOMMEIL - Dormir en Espagne : peu et mal?

> MICRO-TROTTOIR - La siesta, mode d'emploi

Condenser la journée de travail pour gagner du temps et de l'argent
Mais les clichés pourraient avoir la vie dure puisque des députés espagnols ont demandé au Premier ministre Mariano Rajoy qu'il étudie les conséquences d'un changement ni plus ni moins de fuseau horaire. L'Espagne est en effet calquée sur l'heure de Paris et Berlin (GMT + 1), alors que sa longitude l'inciterait plus à rejoindre les horaires de Londres et de Lisbonne (GMT, lire ci-dessous). Le fait de basculer de fuseau permettrait d'avancer d'une heure toutes les activités de la journée, indiquent les députés espagnols, et donc de réorganiser l'ensemble de la journée de travail, offrant plus de temps le soir pour la vie de famille. Des gains de temps et de productivité sont attendus par la commission parlementaire, qui a reçu pour son rapport l'approbation du Congrès en fin de semaine dernière, après avoir planché sur le sujet durant neuf mois avec l'aide de 60 experts. Une étude du gouvernement basque estime par ailleurs que les gains de productivité pourraient atteindre jusqu'à 23,3 % dans le cas d'une journée de travail continue, selon une information reprise par le site TeInteresa.es.

Les enfants aussi concernés
Parmi les principales recommandations du rapport parlementaire, en plus de condenser la journée de travail, figure aussi le souhait de voir les enfants aller à l'école plus tardivement afin de résoudre le problème de la prise en charge par les parents. "Il est nécessaire d'adapter les horaires scolaires comme les vacances et l'ensemble du calendrier à celle des journées de travail", est-il écrit. "Un gros effort sera à effectuer pour ajuster cette réforme et développer une offre de services complémentaires ou extrascolaires, comme l'accueil matinal ou les centres aérés. C'est la clef pour parvenir à une conciliation, au moins en ce qui concerne les enfants jusqu'à 12 ans."

"Améliorer la productivité, réduire l'absentéisme, diminuer le stress et combattre l'échec scolaire"
En outre, le rapport préconise aussi d'avancer les horaires des prime-time des chaînes de télévision, à l'image des matches de football, qui se jouent régulièrement à partir de 22 heures. Mais aussi d'harmoniser les horaires de travail chez les commerçants, fixant la fermeture à 18 heures et ouvrant la porte à une pause-déjeuner plus réduite -d'une heure- avec moins de coupures. L'ensemble de ces mesures permettrait "d'améliorer la productivité, de réduire l'absentéisme, de diminuer le stress et de combattre l'échec scolaire", selon les députés. Le gouvernement a promis de l'étudier : "Bien entendu, nous n'allons pas le laisser dans le tiroir", a déclaré Luis de Guindos, ministre de l'Économie.

Une habitude prise sous Franco - Depuis la Seconde Guerre mondiale, l'Espagne suit en effet ce rythme décalé basé sur le fuseau horaire de Paris et Berlin (GMT +1), alors que les cartes l'inciteraient plus à se calquer sur les horaires de Londres et de Lisbonne, qui partagent la même longitude que la sienne. À l'origine de cette anomalie : le général Franco qui, pour plaire au chancelier Adolf Hitler, avait décidé en 1942 de rompre avec le rythme pris en 1884, date de la mise en place du système de Greenwich, pour décaler la journée de travail d'une heure afin de s'aligner sur la montre de son homologue nazi et sur celle, par voie de conséquence, du maréchal Pétain, qui dirigeait la France occupée.

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 2 octobre 2013
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter


0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Madrid Appercu
VIE PRATIQUE

La double nationalité franco-espagnole bientôt possible

Avec ce nouvel accord, la France sera le premier pays européen avec lequel l'Espagne aura une convention de ce type, ce qui représente un véritable symbole de l’amitié entre les deux pays.

Vivre à Barcelone

TRADITIONS

La "crèche de Colau" fait polémique à Barcelone

Inaugurée vendredi dernier, la crèche de la municipalité d'Ada Colau n'est pas au goût de tout le monde à Barcelone. Les précédentes propositions de crèches avaient déjà fait polémique dernièrement

Sur le même sujet