Lundi 24 janvier 2022
TEST: 2239

A RELIRE - Traditions : les fêtes de Noël en Catalogne

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 22/12/2014 à 23:00 | Mis à jour le 22/12/2014 à 15:05

Quelques jours encore avant que le père Noël n'entame son long périple autour du monde pour déposer les joujoux par milliers. En Espagne et surtout en Catalogne, les festivités autour de cette fête chrétienne sont particulières : crèche, messe, repas? Voici venu le temps de faire un tour d'horizon

(Tio de nadal par Carlos Lorenzo / Photo Creative Commons)
Bien que Noël et la distribution se mondialisent, en Espagne, c'est le 6 janvier, lors de la fête des rois mages, que les enfants reçoivent leurs cadeaux. La veille au soir, les souliers sont laissés devant la porte, afin que les rois mages puissent les remplir de cadeaux durant la nuit. L'Espagne sent bon Noël dès la mi-décembre. Des crèches émergent au pied des églises et dans les foyers, les maisons se remplissent de pâtisseries comme les mantecados, les polvorones et les roscos (biscuits au vin). Le premier repas en famille est celui de la nochebuena, le 24 décembre au soir, mais il se termine relativement tôt, car les familles vont par la suite assister à la messe de minuit (la messe du coq).

Une symbolique particulière pour noël en Catalogne
A Barcelone et dans le reste de la région, quand Noël arrive, il faut avoir faim, car c'est un vrai marathon culinaire qui débute. Le réveillon du 24 décembre s'accompagne souvent de l'escudella i carn d'olla : il s'agit d'un pot-au-feu catalan fait de tous les légumes de saison, de morceaux de porc, de veau et de mouton. Ce plat est presque toujours suivi d'une volaille farcie aux fruits secs. En dessert, les Catalans savourent le touron traditionnel accompagné de cava (vin mousseux de la région). Dans les crèches catalanes s'invite un personnage bien caché : le caganer. C'est un petit paysan affublé d'un chapeau en pointe rouge avec le pantalon baissé, en train de faire ses besoins. Insolite, sa présence et sa posture représentent la fertilité, le bonheur et la paix. Le tio de nadal ou coga tio est quant à lui placé dans la cheminée, afin de s'assurer que les enfants reçoivent leurs cadeaux le jour de l'épiphanie. Le 5 janvier est le théâtre d'une autre fête dans les rues : Melchior, Gaspard et Balthazar défilent devant les yeux ravis des enfants sages. Ce sont eux qui déposeront dans la nuit les cadeaux. Le 6 janvier est le jour de fête le plus actif. C'est le jour où l'on prépare la galette des rois traditionnelle en pâte briochée.

Emmanuelle COTTRON (www.lepetitjournal.com ? Espagne) Mardi 23 décembre 2014

Lire aussi :

TRADITIONS - Noël en Espagne
TRADITIONS - La galette des rois toujours d'actualité

LOTERIE DE NOEL - Un tirage unique au monde

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet