Lundi 22 juillet 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Quim Torra, élu 131e Président de la Generalitat

Par Alexandra Pichard | Publié le 14/05/2018 à 15:38 | Mis à jour le 14/05/2018 à 15:42
Photo : Generalitat de Catalunya
quim torra generalitat

Le second tour d’investiture du candidat Quim Torra s’est déroulé sans surprises : l’indépendantiste de Junts per Catalunya a été investi comme 131e président de la Generalitat, grâce aux votes de sa formation, de ERC et des quatre abstentions de la CUP.

 

Cinq mois après les élections du 21 décembre, cette investiture met fin à l’impasse politique catalane et représente un premier pas vers la levée de l’article 155, qui maintient la Catalogne sous tutelle du gouvernement espagnol. Le nouveau président pourra prendre ses fonctions après la publication officielle du décret d’investiture signé par Mariano Rajoy et le Roi Felipe VI.

 

Dans ses remerciements, Quim Torra a salué la générosité et la responsabilité de l’ancien président Carles Puigdemont, en assurant qu’il serait investi. Il s’est aussi excusé pour ses tweets, en affirmant qu’il "ne voulait pas une Catalogne uniforme, mais unie dans la diversité". Ce qui n’a pas convaincu l’opposition, notamment représentée par Inès Arrimadas, députée de Ciudadanos, qui a affirmé que ne viendraient "ni l’indépendance, ni la cohésion sociale" avec le nouveau Président. 

 

Pour finir, le nouveau président de la Generalitat a repris les paroles de Manuel Carrasco i Formiguera, un homme politique catalan qui aurait prononcé juste avant de mourir exécuté en 1938 : "Visca Catalunya Lliure". 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

FINANCE

Contrat assurance-vie français, résidence fiscale espagnole: attention

Le contrat d’assurance-vie est un des principaux véhicules d’épargne des Français. Une fois passés les Pyrénées, ces contrats de droit français restent souvent en l’état, cela peut poser problème.

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet