Mardi 25 septembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

10 choses à ne pas faire en Espagne

Par Alexandra Pichard | Publié le 23/07/2018 à 17:26 | Mis à jour le 24/07/2018 à 10:27
Photo : CC0 Creative Commons
10 choses à éviter en espagne

On vous l'a dit et redit, Spain is different. Alors que ce soit comme touriste ou dans le cadre d'une expatriation au long cours, préparez-vous à votre lot de petits chocs culturels. Après tout, on voyage bien pour ça. Cela dit, autant partir prévenu et éviter de mettre les pieds dans le plat. Pour se faire, voici un petit guide des choses que vous feriez mieux d'éviter de faire dans le pays, afin de profiter au mieux de votre séjour.

 

Attention au vouvoiement : ne vouvoyez pas comme en France


En France, il est assez mal vu de tutoyer un inconnu, mais en Espagne c’est totalement l’inverse. Vouvoyer votre boulanger ou votre collègue vous vaudra un regard ahuri et constituera une preuve immédiate que vous n’êtes pas de la région. Même les étudiants tutoient très naturellement les professeurs d’université, en les appelant par leur prénom. Le "usted" se destine seulement aux personnes âgées et aux supérieurs haut placés, et encore ! Il ne faut pas non plus s’étonner si les Espagnols vous donnent des surnoms très affectifs dès la première fois qu’ils vous voient, c’est monnaie courante dans le pays. 

 

Commander en groupe au restaurant : ne commandez pas votre petit plat dans votre coin


Tradition oblige, le partage est de mise quand on va manger avec ses amis ou avec sa famille, on commande diverses "raciones", des assiettes de spécialités locales, et tout le monde picore dedans. Il est assez rare de commander une assiette individuelle, même si rien ne vous empêche de partager quand même !  

 

Les heures de sortie : ne sortez pas en boîte à 22h


C’est bien connu, le rythme espagnol est différent du mode de vie français. Ne vous attendez pas à manger tôt, car très peu de restaurants servent avant 21h. En général, en Espagne, on dîne vers 22h puis on sort après. De même, pas un chat dans les bars avant 23h / minuit et les boîtes de nuit sont peu remplies avant 2h du matin. Le midi, c’est pareil. Pour manger avec vos collègues espagnols il faudra attendre 14h. Et de 15h à 17h, beaucoup de commerçants font la pause, surtout dans les petits villages !  

 

Ponctualité : Ne la prenez pas trop au sérieux 


Bien sûr, cela dépend des gens, mais la plupart des Espagnols ont une notion très floue de la ponctualité. Ils vont souvent avoir un quart d’heure ou une demi-heure de retard quand vous leur donnez rendez-vous, ne vous entêtez donc pas à arriver pile à l’heure. Pour les fêtes et les dîners, il en va de même, si on vous invite il vaut mieux prévoir le quart d’heure de politesse français… multiplié par deux. 

 

Evitons le sujet qui fâche : ne pas évoquer l’indépendantisme catalan à tout bout de champ


La situation en Catalogne est un sujet très intéressant, mais qu’il convient d’éviter avec vos connaissances espagnoles, sauf si elles vous en parlent. L’indépendantisme catalan divise l’Espagne, et que votre interlocuteur soit pour ou contre, vous aurez droit au mieux à une discussion houleuse, au pire qu’on vous somme de vous mêler de vos affaires. Dans la même veine, il faut éviter de d’appeler "Espagnol" un Catalan, sous peine de provoquer un agacement à peine dissimulé. 

 

Gastronomie : ne pas manger de croissant (ou le faire en se préparant au pire)


Désillusion assurée. Les Espagnols ont une cuisine excellente et très diversifiée, mais cette tradition bien française n’est pas leur point fort. Les croissants donnent envie dans les vitrines quand la gastronomie française nous manque, mais la recette n’est pas le même des deux côtés de la frontière. Sacrilège, parfois on y met même du jambon ou du fromage. Quelle manière de faire est meilleure ? Le débat reste ouvert mais en tout cas ne vous attendez pas à retrouver le goût des croissants chauds français. 

 

Sociabiliser : ne pas rester chez soi après le travail ! 


En Espagne, rester tranquillement chez soi n’est pas de mise, même en semaine. Après le travail ou après les cours, les collègues et amis se retrouvent pour prendre un verre ou manger quelques tapas sur le pouce. Les parents se rejoignent dans les parcs pour enfants et les personnes âgées dans les petites rues. Les jeunes eux, participent au "botellón", des regroupements sur des places ou dans des parcs avec une canette à la main. Et si l’été, le temps est particulièrement propice, même en hiver la tradition perdure. Et même si l’on veut travailler, la coutume est d’aller dans un café calme. 

 

Gastronomie (2) : ne pas demander la cuisson au beurre 


Que les Bretons se consolent, demander du beurre au restaurant se révélera plutôt inutile. Les Espagnols ne jurent que par l’huile d’olive qu’ils mettent dans à peu près tous les plats. Avoir son bidon d’huile d’olive à la maison est donc essentiel pour cuisiner comme un local. D’ailleurs, le "pan con tomate" est une spécialité très répandue qui consiste à mettre de l’huile d’olive sur des tranches de pain recouvertes de jus de tomate : simple mais efficace ! 

 

Tenue correcte exigée : ne pas porter une tenue de plage… hors de la plage 


C’est l’écueil dans lequel tombent beaucoup de touristes : avec le soleil et la mer à deux pas, on est tenté de porter une tenue de plage pour aller prendre une glace ou se promener en bikini dans la ville après s’être baigné. Pourtant c’est assez mal vu en Espagne, et même illégal dans les villes côtières comme Barcelone, Malaga et Palma de Majorque où les amendes vont jusqu’à 200 euros. 

 

Evitons le deuxième sujet qui fâche : ne pas se moquer des sportifs espagnols 


On l’a encore vu pendant la Coupe du Monde, les Espagnols, qui se sont montrés agacés par la victoire et l’orgueil français, n’ont pas le sens de l’humour lorsqu’il s’agit de sport et que la blague vient de l’autre côté des Pyrénées. Il y a quelques années, les Guignols de l’info se sont risqués à faire une série de sketchs sur le tennisman Nadal et s’en est suivie une déferlante de réactions, allant du FC Séville qui avait affiché sur les maillots "Liberté, Egalité, … Superioridad" jusqu’au Roi Juan Carlos I qui a affirmé que "Les Guignols sont bêtes". Pour un journaliste espagnol, "Attaquer Nadal c’est attaquer notre mère". Le sport, c’est sacré ! Respect et modestie sont donc de mise quand on parle de sport avec les Espagnols. 

Nous vous recommandons

10 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Damasco mar 04/09/2018 - 13:30

También me gustaría recordar que, hace tiempo, se realizó una encuesta a nivel europeo, sobre la ciudad más antipática de Europa: el resultado fue París. Leyendo los comentarios veo que el tradicional chauvinismo francés está más vivo que nunca. Y nos acusan a los españoles de no ser abiertos... ustedes, los franceses, nos acusan de no ser abiertos. Tiene gracia.

Répondre
Commentaire avatar

Damasco mar 04/09/2018 - 13:22

En cuanto a su decepción sobre los croissants en España, a los españoles nos pasaría lo mismo con relación a comer una paella en el centro de París. Respecto al comentario de los deportistas españoles, les puedo decir que una cosa es el sentido del humor francés y otra la mala educación. La delgada linea roja que les separa se difuminó con la envidia francesa sobre nuestro campeón mallorquín.

Répondre
Commentaire avatar

enzo 632 jeu 02/08/2018 - 11:20

Merci bcp , j aimerai ajouter que les espagnols sont plus ouvert mais assez particulier , faut tjrs aller doucement

Répondre
Commentaire avatar

Isabella dim 02/09/2018 - 15:14

J'habite en Espagne depuis 48 ans et ce que je peux dire c'est que les Espagnols ne sont pas du tout ouverts...même si ils vous tapent sur l'épaule et vont prendre des tapas avec vous...Quant á vous inviter chez eux c'est une autre histoire ...

Répondre
Commentaire avatar

Ger mar 24/07/2018 - 22:17

Je vis dans ce pays depuis plus de 40 ans et je peux vous dire que votre article est juste . L'Espagne est un pays à la fois si proche et si différent en tout. Félicitations.

Répondre
Voir plus de réactions

Que faire à Barcelone ?

#MAVIEDEXPAT

Les rdv de la rentrée de la communauté française de Barcelone

La rentrée amène avec elle son lot d’activités. Parmi elles, les rencontres des Français sur Barcelone sont à l’honneur en offrant de nombreuses possibilités de pouvoir se réunir et réseauter.

Sur le même sujet