Mercredi 22 mai 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Carton plein pour le Oui ! Festival 

Par Victoria Philippe | Publié le 11/02/2019 à 21:05 | Mis à jour le 12/02/2019 à 08:53
Photo : François Vila
Oui! festival barcelone

Il a commencé sur les chapeaux de roues mardi dernier et met tout le monde d’accord depuis. Le Oui ! Festival de Théâtre en Français de Barcelone fait un carton plein depuis sa première avec la pièce Désaxé. On a assisté à la première de la pièce Pas Pleurer, vendredi soir, à l’Institut français. 

 

Pour cette troisième soirée du Festival de Théâtre en français de Barcelone, la salle de l’Institut français était comble. Que ce soit du côté des francophones ou des espagnols la 3e édition du Oui ! Festival enthousiasme le public.

La soirée s’est déroulée en présence des organisateurs du festival Mathilde Mottier et François Vila, ainsi que de Pascale De Schuyter Hualpa, directrice de l’Institut français de Barcelone, du Consul général de France à Barcelone, Cyril Piquemal, et de Lydie Salvayre, auteure du roman Pas Pleurer. 

Avant la représentation, Cyril Piquemal a pris la parole pour rappeler comme l’Institut français de Barcelone était un lieu chargé de mémoire. "Un lieu qui a accueilli des artistes qui aux heures sombres du franquisme ne pouvaient pas s’exprimer, créer ni agir librement". Il a fini son intervention en déclarant qu’il est "fondamental qu’on ait conscience que cette mémoire est devenue française, même si elle puise sa source d’un traumatisme qui au départ était espagnol".

Ensuite, c’est émue aux larmes que Lydie Salvayre, Franco-espagnole et auteure de Pas pleurer, a pris la parole pour exprimer sa joie que cette pièce soit jouée ici à Barcelone. "J’éprouve à la fois un sentiment de familiarité avec ce qu’a fait Anne et un sentiment d’étrangeté. C’est mon livre mais c’est aussi le sien tel qu’elle l’a lu, monté découpé…" a-t-elle déclaré. 

 

Oui! festival Barcelone
Photo: François Vila

 

Pas Pleurer est un bébé du festival


Dans son livre Lydie Salvayre, fille de réfugiés républicains, retrace une histoire inspirée de la vie de sa mère durant la guerre civile espagnole. L'ouvrage a remporté le Prix Goncourt en 2014. 

"Pas pleurer est un bébé du festival car l’histoire est née en 2017 d’une rencontre, entre Anne Monfort, metteur en scène et l’actrice Anne Sée", explique Mathilde Mottier, co-organisatrice du Oui! "En 2017, nous avions proposé un atelier d'un mois et demi au Conservatoire supérieure national d'art dramatique, avec l'objectif de faire travailler 15 élèves avec 15 autres élèves de l'Institut del teatre de Barcelona. L'une des deux enseignantes du conservatoire était Anne Sée, qui nous a parlé du projet "Pas pleurer". Durant le festival nous avons échangé à plusieurs reprises avec Anne Monfort, jusqu'à proposer que cette même pièce puisse être créée à Barcelone. Nous avons suggéré la présence d'un acteur qui puisse parler français, catalan et castillan. La metteuse en scène et l'actrice ont trouvé que c'était une très bonne idée et c'est ainsi que nous avons proposé Marc Garcia Coté", éclaire François Vila."C’est ça le but du festival : présenter des œuvres, que les gens se rencontrent, et que de ces rencontres naissent d’autres aventures". 


Le festival continue encore toute la semaine : pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion ou ceux qui désirent assister de nouveau à une représentation, dépêchez-vous, les places sont chères.

Nous vous recommandons

victoria philippe

Victoria Philippe

Étudiante et stagiaire en journalisme, elle a déjà travaillé pour deux médias francophones à Beyrouth. Avec des affinités culture et société, elle est passionnée de photographie et photojournalisme.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet