Vendredi 18 octobre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

3e édition du Oui ! Festival de Théâtre en français de Barcelone

Par Victoria Philippe | Publié le 23/01/2019 à 13:20 | Mis à jour le 23/01/2019 à 20:59
Photo : DR
oui festival barcelone

Du 5 au 17 février le Oui ! Festival de Théâtre en français de Barcelone revient pour sa troisième édition. Au total 7 compagnies et 13 représentations, toutes surtitrées en castillan, seront présentées à l’Institut français de Barcelone, à la salle DAU Al Sec, à l’Institut du Théâtre, puis à la Fábrica de Creación Fabra y Coats. 

 

L’idée du Oui ! festival est née il y a 4 ans à l'initiative de Mathilde Mottier, comédienne, metteur en scène, productrice et de François Vila, franco-espagnol, attaché de presse cinéma. À l’époque tous deux produisaient des spectacles en France, et avaient envie de faire quelque chose de différent. C'est ainsi qu'ils se sont intéressés au théâtre et à l’écriture, ici, à Barcelone, et qu'ils sont partis à la rencontre de metteurs en scène, de directeurs de théâtre. Peu à peu s’est construit le projet. 

 

Ne pas être un festival de théâtre français que pour les Français

L’un des enjeux majeurs du Oui ! festival était de ne pas être uniquement destiné aux Français : "L’Institut français est pour nous un partenaire incontournable, mais c’était aussi très important pour nous que les représentations se tiennent dans d’autres lieux, pour ne pas en faire qu’un festival de théâtre en français pour les Français. Nous voulons être dans le partage et que les Barcelonais mais aussi des ressortissants d’autres nationalités viennent découvrir les pièces", décrypte Mathilde. 

 

oui festival barcelone

 

Cette année et pour la première fois, les pièces seront également surtitrées en castillan à l’Institut français. "C’est la première fois pour la simple et bonne raison que Pascale de Schuyter Hualpa, directrice à l’Institut français, nous a fait remarquer que lors des précédentes éditions, là où les pièces étaient surtitrées le public était vraiment très mélangé, avec des Catalans, des Espagnols, et même des personnes venant d’Amérique du Sud".

Les fondateurs du festival souhaitent désormais le convertir en un événement de dimension internationale, afin de créer une dynamique de rencontres artistiques suscitant les coproductions. La pièce "Pompier" de Jean Benoit Patricot présentée lors de la première édition en est le parfait exemple, puisqu’elle a été adaptée par la suite en catalan et est devenue "Bombers", une mise en scène de Jordi Vila. 


À l’honneur des artistes contemporains et des sujets d’actualité

Le Oui ! Festival a à cœur de donner la parole aux jeunes compagnies et acteurs. Se faisant l’écho de la société, les œuvres contemporaines ont la particularité d’aborder des sujets de sociétés universels qui nous permettent de nous interroger et d’échanger. C’est bien ce que propose la programmation de cette troisième édition. 

 

 

C’est la pièce Désaxé de Hakim Djaziri, qui ouvrira les festivités le mardi 5 février à l’Institut français de Barcelone à 20 heures.
Cette pièce est mise en scène par Quentin Defalt et joué par Hakim Djazri, Mikaël Chirinian et Leïla Guérémy. C’est un texte autobiographique qui aborde le thème du djihadisme et nous plonge au cœur du processus de radicalisation et d’endoctrinement que l’auteur a pu rejeter à temps. Le festival est partenaire de cette pièce.

 

La magie Lente sera jouée à la salle DAU Al Sec le jeudi 7 février à 20 heures. C’est une pièce écrite par Denis Lachaud, mise en scène par Pierre Notte et jouée par Benoît Giraud. La Magie lente nous plonge dans la cure psychanalytique, dessine les rapports entre norme sociale et psychiatrie en explorant les fantasmes d’un homme.

 

Le vendredi 8 février à 20 heures à l’Institut français se tiendra la pièce Pas pleurer. Le festival est partenaire de cette pièce adaptée du roman homonyme de Lydie Salvayre, écrite et mise en scène par Anne Montfort avec Anne Sée et Marc Garcia Coté. L’auteure entrelace la voix de sa mère et celle de Georges Bernanos, pour nous faire partager la douleur et le déchirement des familles de ce que fût la guerre civile de 36 et malgré tout : Pas pleurer.

 

Reconstitution, sera jouée le samedi 9 février à 20 heures à l’Institut du Théâtre. Écrite et mise en scène par Pascal Rambert et jouée par Véro Dahuron et Guy Delamotte, cette pièce raconte l’histoire de deux personnes qui se sont aimées et qui se retrouvent pour reconstituer le moment où elles se sont rencontrées et les conséquences que cette rencontre a eu sur leur vie jusqu’à aujourd’hui.

 

Le mardi 12 février sera présentée la pièce Quand j’aurai mille et un ans, à l’Institut du Théâtre. C’est une pièce de Nathalie Papin, mise en scène par Jérôme Wacquiez avec Makiko Kawaï, Alice Benoit et Basile Yawanké. Nous y découvrons l’histoire de Cendi, certaine de vivre jusqu’à 117 ans qui se met à imaginer avec Mili, le jour où ils auront 1001…

 

Europe Connexion, sera jouée le mercredi 13 février à l’Institut du Théâtre. Écrite par Alexandra Badéa, mise en scène par Vincent Franchi et jouée par Nicolas Violin, cette pièce présente un texte "coup de poing" nous plongeant dans le parcours professionnel d’un lobbyiste de l’agro-alimentaire chargé de défendre l’industrie des pesticides. Pour arriver à ses fins, il fera preuve d’une intelligence diabolique digne d’un Richard III contemporain…

 

Interview - Alexandra Badea from Mise en Lumière on Vimeo.

 

C’est la pièce Soyez vous-même qui clôturera le festival à l’Institut français le jeudi 14 février. Elle est écrite et mise en scène par Côme de Bellescize et jouée par Eléonore Joncquez et Fanny Outeiro. 
Dans une entreprise qui commercialise de la javel, une directrice aveugle dont la stratégie de communication confine au mysticisme reçoit en entretien d’embauche une jeune postulante au profil idéal, enthousiaste et positive.

 

Une sortie de résidence sera également proposée le samedi 16 février à la Fábrica de Creación Fabra y Coats à 18 heures. Sera jouée la pièce La Tente, écrite par Claude Ponti, mise en scène Neus Vila Pons, et joué par Elsa Gonz ález et Annick Weerts. L'histoire nous plonge dans l'imaginaire sans limites de deux enfants, qui s'amusent à se faire peur, la nuit, sous une tente. 

 

Avec à peu près 3.000 personnes l’année dernière, les organisateurs espèrent bien accueillir encore plus de spectateurs avec cette troisième édition pleine de promesses. Pour en savoir plus rendez-vous dès le 5 février prochain. 

 

Infos pratiques : 


BILLETS EN VENTE ICI

Institut français de Barcelone : Carrer de Moià, 8, 08006 Barcelona

DAU Al Sec : C arrer de Salvà, 86, 08004 Barcelona, 

Institut du Théâtre : Plaça Margarida Xirgu, s/n Institut del Teatre de, 08004 Barcelona

la Fábrica de Creación Fabra y Coats : Carrer Sant Adrià, 20, 08030 Barcelona

victoria philippe

Victoria Philippe

Étudiante et stagiaire en journalisme, elle a déjà travaillé pour deux médias francophones à Beyrouth. Avec des affinités culture et société, elle est passionnée de photographie et photojournalisme.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ALERTE INFO

Grève générale ce 18 octobre en Catalogne

Les deux grandes organisations inter-syndicales catalanes, SCS et IAC, ont convoqué une grève générale en Catalogne ce 18 octobre 2019, pour protester contre la sentence du Tribunal Suprême.

Communauté

Madrid Appercu
INTERVIEW

Marc Cerdan : "Le français a le vent en poupe"

Le Secrétaire Général de la Fondation Alliance Française, en visite à Madrid, a souligné l’augmentation de l’enseignement et de la certification de la langue de Molière en Espagne

Sur le même sujet