Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un convoi transportant plusieurs tonnes de yaba saisi dans Bangkok

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 15/05/2018 à 00:00 | Mis à jour le 20/05/2018 à 05:28
Photo : Romeo GACAD / AFP - Les policiers thaïlandais font l'inventaire de leur saisie
Saisie de drogue Thailande

10 millions de pilules "yaba" et presque une demi-tonne de méthamphétamine en cristaux, fabriquées en Birmanie, ont été saisies dans un convoi de voitures dans Bangkok, selon les informations de la police thaïlandaise vendredi dernier. 

La drogues, équivalent à un montant d’environ 37 millions d’euros au prix du marché local, étaient transportées le long du "couloir de narcotiques"  thaïlandais, qui traverse la province centrale d’Ayutthaya en direction de Bangkok pour atteindre au sud la Malaisie. 

La police a suivi les quatre voitures depuis Ayutthaya, région tournante de stockage clé pour les drogues provenant des laboratoires de méthamphétamine birmane. 

Ils ont lancé l’assaut une fois le convoi entré dans le centre-ville de Bangkok, tard dans la nuit de jeudi soir a indiqué la police, puis ont découvert la méthamphétamine cachée dans des paquets de thé de marque chinoise et les paquets de pilules. 

"Six suspects thaïlandais soudoyés pour transporter la drogue ont été arrêtés", déclare le chef de la police nationale, général Chaktip Chaijinda, aux journalistes, ajoutant qu’une partie des drogues était "destinées à des pays étrangers". "Ils appartiennent au groupe des Wa du nord" affirme-t-il, parlant d’un groupe ethnique insurgé basé dans l’Etat Shan qui supervise conjointement la plus grande production régionale de drogue au monde. 

Yaba, qui signifie en thaïlandais "le médicament qui rend fou", se présente sous forme de pilules de méthamphétamine coupée avec de la caféine consommées à travers toute l’Asie, largement utilisée, des fêtards aux fer-miers et conducteurs de camions ou de tuk-tuk. 

Le fameux "Triangle d’Or", zone triangulaire frontalière hors de contrôle qui se trouve sur les frontières de la Birmanie, du Laos, de la Thaïlande et la Chine, connaît actuellement un sursaut de production de drogues. 

L’offre birmane, massive et excédentaire, a vu le prix d’une tablette de yaba dégringoler à 100 bahts, environ 2.60 euros, en Thaïlande.

De plus, la version plus puissante et addictive faite en cristaux de meth, appelé "ice", se répand également en cascade à travers la région. Un kilogramme se vend pour environ 25.000 euros en Thaïlande, mais le prix augmente à mesure qu’il est transporté loin de sa source en Birmanie. 

Les drogues sont acheminées illégalement dans le Sud jusqu’en Malaisie et au-delà, tandis que des records de saisies sont aussi réalisés le long d’une route allant vers l’Ouest, depuis la Birmanie jusqu’au Bangladesh. 

0 Commentaire (s)Réagir