TotalEnergies n’est plus en Birmanie

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 22/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 22/07/2022 à 10:20
Photo : Reuters
Total-Energies-

Le groupe pétrolier français TotalEnergies a déclaré mercredi s’être définitivement retiré de Birmanie, où un certain nombre d’entreprises internationales ont exprimé leur malaise auprès de la junte birmane après le coup d’Etat militaire de 2021.

Le groupe français s'est retiré du champ gazier de Yadana et de la société de transport de gaz MGTC, dont il était actionnaire et operateur, au profit du groupe thaïlandais PTT qui prend sa suite.

"Conformément au délai de préavis de six mois prévu aux contrats, ce retrait est devenu effectif ce mercredi 20 juillet 2022". Ce retrait a été effectué dans le respect des sanctions européennes mises en place en février 2022", précise TotalEnergies.

La Birmanie traverse une crise politique et économique majeure depuis que l'armée a renversé le 1er février le gouvernement civil dirigé par la lauréate du prix Nobel, Aung San Suu Kyi, déclenchant des manifestations et des affrontements entre les milices anti-junte et l'armée.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale