Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Thaïlande sous état d’urgence: pas de couvre-feu pour l’heure mais...

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 26/03/2020 à 01:17 | Mis à jour le 30/03/2020 à 08:04
Photo : REUTERS / Chalinee Thirasupa – Des coursiers qui attendent assis leurs commandes à livrer appliquent la distanciation sociale pour éviter la propagation du coronavirus (COVID-19), à Bangkok, le 24 mars 2020.
Coronavirus-distance-prevention

Le gouvernement thaïlandais a interdit mercredi l'entrée à tous les étrangers non-résidents, mais a mis en suspens les restrictions de circulation des personnes à l'intérieur du pays alors qu’il s'apprêtait à invoquer des mesures d'urgence pour contenir la propagation du coronavirus.

L’état d'urgence est entré en vigueur à minuit heure locale jusqu'au 30 avril, conférant au Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha des pouvoirs étendus pour lutter contre la flambée d'infection au Covid-19.

Mercredi, la Thaïlande a enregistré 107 nouveaux cas de coronavirus, portant à 934 le total des cas répertoriés. Quatre personnes sont décédées dans le royaume depuis le début de l'épidémie, 860 sont toujours hospitalisées et 70 se sont rétablies et sont rentrées chez elles.

Les nouvelles restrictions en vigueur depuis minuit comprennent la fermeture de tous les postes-frontières sauf pour les ressortissants thaïlandais, les diplomates et de leurs familles, ainsi que les étrangers titulaires d'un permis de travail ou autres documents officiels leur permettant de travailler en Thaïlande.

"Nous ne fermons pas le pays, nous autorisons toujours le retour des Thaïlandais mais pour les étrangers, le pays est fermé", a déclaré le vice-Premier ministre Wissanu Krea-ngam lors d'une conférence de presse. Il a ajouté que les aéroports resteraient ouverts aux vols en provenance de l'étranger.

Le vice-Premier ministre a affirmé que le gouvernement ne prévoyait pas pour l’heure d’imposer de couvre-feux ni d’interdire les déplacements à l'intérieur du pays. Mais il a précisé que des check-points seraient mis en place pour contrôler les voyageurs interprovinciaux -avec possible mise en quatorzaine si l'officier en charge le juge nécessaire-, et que ces derniers devront télécharger une application pour permettre de suivre leur localisation. Il a ajouté que l’imposition d’un "couvre-feu total" n’était pas à exclure dans certaines zones spécifiques si la propagation du coronavirus devait s'aggraver. 

Le gouvernement a par ailleurs exhorté les personnes de plus de 70 ans, les enfants de moins de cinq ans ainsi que les personnes souffrant de complications respiratoires et autres problèmes de santé à rester à la maison.

coronavirus-immigration-thailande
Les services de l’immigration de Bangkok (Chaeng Wattana) restent ouverts (photo REUTERS/Chalinee Thirasupa)

 

La Thaïlande s'est installée progressivement dans le confinement ces derniers jours en commençant notamment par instaurer la fermeture des établissements scolaires et universitaires le 18 mars et restreindre les flux de voyageurs dans le pays.

Bangkok et plusieurs autres provinces parmi lesquelles Chiang Mai, Phuket ou encore Chonburi ont ensuite fermé plusieurs grands magasins, centres commerciaux, restaurants et autres lieux accueillant du public pour plusieurs semaines.

Les banques, les bureaux du gouvernement, les pharmacies et les épiceries continuent toutefois à fonctionner normalement. 

"Je vous assure qu'il n'y aura pas de fermeture de magasins vendant des produits nécessaires aux besoins du quotidien", a déclaré le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha dans un discours mercredi - en vertu des mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence, les personnes qui stockent de manière excessive la nourriture et autres biens de première nécessité pourront être arrêtées et poursuivies.

Le Premier ministre a également affirmé qu’il s’attacherait à simplifier la communication officielle "pour plus de clarté et d'exhaustivité par le biais d'une annonce (conférence de presse) quotidienne unique qui comprendra un rapport de situation et des recommandations à suivre pour le public". Le mois de mars a été marqué par plusieurs épisodes chaotiques autour des conditions d’accès et de circulation dans le royaume suscités par des communications décalées voire contradictoires de la part des différents ministères.

"Cela permettra d'éviter les interprétations erronées et la diffusion de fausses informations. Je vous assure que la population recevra quotidiennement des informations officielles et vérifiées, claires et transparentes," a assuré le Premier ministre thaïlandais.

Lire aussi les communiqués quotidiens du Département thaïlandais de Contrôle des Maladies sur le COVID-19 

Et aussi sur le site de l'ambassade de France:

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Michel GENAY sam 28/03/2020 - 12:15

Les consulat et ambassade ne veulent pas dire officiellement que les frontières sont fermés. Mais ils se sont rendus inaccessibles lorsque l'on les sollicite dans leur locaux ou par email. Ils n'ont pas de n° de téléphone pour prendre rendez-vous. Ils se cachent. Ils n'inspirent aucune confiance.

Répondre
Commentaire avatar

PATLOM ven 27/03/2020 - 16:29

Je suis au laos depuis 3 semaines, mais mon vol de retour est au départ de Bangkok. Dérogation possible pour entrée à Mukdahan et transit ?

Répondre

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager