THAILANDE – Sortie de crise

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 05/05/2010 à 12:17 | Mis à jour le 15/12/2018 à 12:22

Après plusieurs semaines d'impasse, la situation thaïlandaise pourrait bien s'éclaircir. Les manifestants antigouvernementaux ont accepté mardi le plan de sortie de crise du Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, qui prévoit des élections en novembre.

"Les dirigeants des Chemises rouges ont accepté à l'unanimité de se joindre, et de saluer, le plan de réconciliation proposé par le Premier ministre pour empêcher de nouvelles pertes de vie", a déclaré l'un des dirigeants du mouvement des Chemises rouges, Veera Musikapong, hier soir. Cela ne signifie pas pour autant la fin des rassemblements dans les quartiers commerciaux de la capitale thaïlandaise. "Nous continuerons notre rassemblement jusqu'à ce qu'Abhisit dise clairement quand il dissoudra le Parlement. Nous verrons alors ce que nous déciderons de faire", a expliqué un autre chef de file, Jatuporn Prompan. Quelques heures avant la réponse des leaders Rouges au plan d'Abhisit, l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, dont se réclament de nombreux manifestants, avait invité ses partisans à la "réconciliation". En cas d'accord sur une sortie de crise pacifique, le pouvoir thaïlandais pourrait accorder une amnistie aux Rouges, comme l'a révélé à l'AFP une source proche du gouvernement.    

Par D.B  mercredi 5 mai 2010

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale