La Thaïlande prolonge le soutien à l'énergie, approuve la hausse du smic

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 16/09/2022 à 00:00 | Mis à jour le 16/09/2022 à 05:07
Photo : Reuters
Un homme prend une pompe à essence pour remplir sa voiture

Le gouvernement thaïlandais a convenu mardi de prolonger une réduction de la taxe sur le diesel et des subventions à l'approvisionnement énergique, ainsi qu'une augmentation du salaire minimum face à une inflation à un niveau inédit depuis 14 ans.

 

La réduction de la taxe sur le diesel de 5 bahts (0,1352 €) par litre sera prolongée de deux mois jusqu'au 20 novembre, a déclaré le porte-parole du gouvernement Anucha Burapachaisri lors d'un point de presse.

L’aide sur les factures d’électricité d'une valeur de 9,1 milliards de bahts (245,9 millions d’euros) sera offerte jusqu'à la fin de 2022, a-t-il déclaré, ajoutant qu'une enveloppe de 300 millions de bahts pour l’achat de gaz de cuisine est prévue pour la période d’octobre à décembre.

Le gouvernement a également approuvé une augmentation du salaire minimum à partir du 1er octobre.

La hausse des salaires, de 5 % en moyenne, est la première depuis plus de deux ans.

Le ministre des Finances, Arkhom Termpittayapaisith, a affirmé de son côté que si la réduction de la taxe sur le diesel allait coûter au gouvernement environ 20 milliards de bahts de manque à gagner, cela ne devrait toutefois pas affecter sa situation budgétaire.

De plus, a-t-il déclaré aux journalistes, les augmentations de salaire ne devraient pas avoir un impact important sur l'économie, qui devrait encore croître de 3,5 % cette année, à la faveur d’une hausse des exportations et de la fréquentation touristique tourisme ainsi que des aides gouvernementales.

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est a vu son PIB progresser de 1,5% seulement l'an dernier, l'un des rythmes de croissance les plus lents de la région.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale