TEST: 2238

Suvarnabhumi sur le point de rouvrir après la dissolution du PPP

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 02/12/2008 à 14:27 | Mis à jour le 21/05/2020 à 04:30

Les manifestants et l'autorité chargée des aéroports de Thaïlande (AOT) sont tombés d'accord aujourd'hui pour permettre une reprise du trafic aérien à l'aéroport international de Bangkok "d'ici 24 heures"si les conditions techniques sont réunies, selon un responsable d'AOT.

Cette nouvelle intervient quelques heures après que la Cour Constitutionnelle ait ordonné en fin de matinée la dissolution de trois partis de la coalition gouvernementale dont le parti majoritaire, le Palang Prachachon ou Parti du pouvoir du peuple (PPP). "La Cour constitutionnelle a décidé à l'unanimité de dissoudre le Parti du pouvoir du peuple (PPP)", a déclaré le juge Chat Chonlaworn, qui dirigeait un panel de neuf magistrats. ¨Par conséquent, le leader du parti et les cadres du parti doivent être interdits d'activités politiques pendant cinq ans", a ajouté ce juge. La Cour examine depuis des mois des irrégularités présumées, principalement des "achats de voix", lors des législatives de décembre 2007 remportées haut la main par le Parti du pouvoir du peuple (PPP) de Somchai Wongsawat après 15 mois d'administration militaire. Selon la Constitution adoptée en août 2007, sous l'impulsion d'une junte militaire, l'ensemble d'un parti peut être dissous en Thaïlande si un seul de ses responsables est reconnu coupable de fraude électorale. Le PPP est le parti où se sont regroupés tous les lieutenants de l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra qui avait été renversé en septembre 2006 par l'armée. En mai 2007, le parti fondé par Thaksin Shinawatra, le Thai Rak Thai (TRT), avait subi le même sort. La Cour avait en outre interdit à 111 dirigeants de cette formation, dont Thaksin, d'exercer toute activité politique pendant cinq ans.

(LPJ avec AFP - 2/12/2008)

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale