TEST: 2238

Simple ronflement ou apnée du sommeil, tueur "silencieux" ?

Par Samitivej Hospitals | Publié le 17/08/2014 à 22:00 | Mis à jour le 17/01/2020 à 03:45
Photo : Illustration Habib M’henni / Wikimedia Commons
Obstruction_ventilation_apnée_sommeil

Le ronflement est souvent ennuyeux et parfois très perturbant avant tout pour ceux qui dorment autour du ronfleur. Mais derrière un ronflement récurrent peut se cacher le syndrome d’apnée du sommeil, qui présente des risques de complications graves pour la santé de ceux qui en sont atteint

L'apnée du sommeil est une situation dans laquelle vous cessez de respirer à plusieurs reprises ou respirez très légèrement, lentement. Cela peut se produire lorsque les voies respiratoires du nez et de la gorge sont bloquées pendant le sommeil et interrompent le flux d'air (apnée obstructive du sommeil: AOS). Il peut s'agir également d'un trouble affectant les mécanismes du système nerveux central qui contrôlent la respiration (apnée centrale du sommeil : ACS). Dans ces deux cas, elle peut considérablement affecter votre santé, y compris les vaisseaux sanguins et la pression artérielle. Au-delà de l’aspect médical, ce problème peut aussi influer sur votre vie sociale et professionnelle. Il requiert donc une attention immédiate.

Quels sont les symptômes de l'apnée du sommeil ?

Un conjoint remarque en général les problèmes de sommeil de son partenaire bien avant ce dernier. Outre le ronflement, d'autres signes et symptômes existent, tels que la somnolence pendant la journée, des maux de tête au réveil, la sensation de somnolence et de fatigue malgré une bonne nuit de sommeil, la bouche sèche le matin, le besoin d'uriner fréquemment la nuit, une fatigue intellectuelle, des troubles de la mémoire ou de la concentration, une hypertension artérielle, un sentiment d'étouffement durant la nuit ou le fait de se réveiller fréquemment la nuit.

Certaines personnes peuvent présenter d'autres symptômes comme une sensation de gêne dans la gorge, une perte d'audition, une certaine irritabilité, des sautes d'humeur, le fait d'être facilement perturbé par des membres de la famille ou des collègues, et la réduction de l'activité sexuelle.

Qui est touché par l'apnée du sommeil ?

Les personnes en surpoids et/ou ayant des prédispositions naturelles liées à la structure des voies orales, telles qu'une petite mâchoire, un cou court, une luette longue, ou de grosses amygdales.

A quel point l'apnée du sommeil peut-elle affecter votre santé ?

Un ronflement normal n'affecte pas votre santé bien qu'il soit ennuyeux et gênant. Toutefois, l'apnée du sommeil affecte de manière significative votre santé au fil du temps et augmente le risque de maladies vasculaires telles que la paralysie, la thrombose coronarienne, l'hypertension artérielle dans les 5-10 prochaines années, l'arythmie cardiaque, etc. Les effets à court terme comprennent le manque de concentration et la diminution des performances au travail. En outre, la somnolence diurne excessive affecte la personnalité et augmente le risque d'accidents pouvant conduire à l'invalidité ou la mort.

Comment savoir si vous souffrez d'apnée du sommeil ?

Il est difficile de distinguer l'apnée du sommeil du simple ronflement, et un diagnostic erroné peut facilement arriver. Pour garantir des résultats précis, un laboratoire de sommeil spécialisé une étude du sommeil.

Cependant, il est des symptômes évidents de l'apnée du sommeil tels que les ronflements bruyants, l'étouffement ou la difficulté à respirer pendant le sommeil, ou encore la somnolence excessive - le ronflement régulier, quant à lui, tend à être continu et non bruyant sans symptômes de somnolence.

Si vous pensez souffrir d'apnée du sommeil, n'hésitez pas à consulter un médecin afin d'évaluer le risque et de réaliser une étude scientifique dans un laboratoire du sommeil. Le médecin évaluera et diagnostiquera le ronflement, l'apnée du sommeil, le niveau de saturation en oxygène et le degré de gravité, puis préconisera un traitement approprié.

Comment l'apnée du sommeil peut-elle être traitée ?

La ventilation en pression positive continue (PPC) – ou en anglais "continuous positive airway pressure" (CPAP) - est un traitement courant de l'apnée du sommeil. Ce dispositif aide le patient à respirer plus facilement pendant la nuit en maintenant les voies respiratoires débloquées. Le ronflement comme l'apnée du sommeil peuvent être traités de cette façon.

Différents traitements chirurgicaux sont disponibles pour combattre le ronflement et l'apnée du sommeil, que ce soit pour des cas bénins ou dans les cas de structures anormales - telles que de grosses amygdales - et les cas de patients qui peuvent pas ou ne veulent pas utiliser la PPC.
Les médecins recommandent également aux patients atteints d’apnée du sommeil d’éviter le surpoids, de faire de l'exercice physique et dormir sur le côté. Les maladies co-existantes telles que l'hypothyroïdie et la rhinite allergique doivent être aussi traitées.

Narathip Wangsuppasawad, M.D., Pneumologue, Samitivej Srinakarin Hospital

Pour plus d'informations, contactez Ear, Nose, and Throat, Samitivej Srinakarin Hospital, 3rd floor, Tel: 66 (0) 2378-9000 ; Call Center: 66 (0) 2378-9000
E-mail: info.srinakarin@samitivej.co.th; Facebook: www.facebook.com/samitivej; Site Internet: www.samitivejhospitals.com

Sur le même sujet
Logo-Samitivej-Carre

Samitivej Hospitals

Les hôpitaux Samitivej proposent des soins et services de santé haut de gamme en Thaïlande pour la clientèle internationale
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale