Samedi 31 octobre 2020

Sept compagnies aériennes thaïlandaises appellent à l’aide publique

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 29/08/2020 à 00:59 | Mis à jour le 31/08/2020 à 01:02
Photo : Reuters
Aeroport-Thailande-International_0

Sept compagnies aériennes thaïlandaises cherchent à obtenir des prêts à faible taux d'intérêt et autres mesures d’aide d’une valeur totale de 24 milliards de bahts (647 millions d’euros) pour surmonter la crise du coronavirus, a fait savoir vendredi le gouvernement. Une tendance générale à solliciter l'aide de l'État chez les transporteurs du monde entier dans le monde entier.

Les dirigeants des compagnies aériennes ont fait la demande au Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, dans le but de maintenir la trésorerie et d'éviter les licenciements, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

"Le gouvernement examinera les demandes des compagnies aériennes et trouvera des moyens de soutenir l’activité, y compris débloquer le voyage aérien, et de stimuler le tourisme intérieur", a déclaré Prayuth Chan-O-Cha.

Les compagnies aériennes comptent pour la plupart des transporteurs à bas prix (Thai AirAsia, Thai AirAsia X, Thai Smile, Thai Lion Air, Thai Viet, Nok Airlines) ainsi que Bangkok Airways.

NokScoot est entrée en liquidation en juin, quelques mois après que les transporteurs avaient demandé des conditions similaires en avril.

Le voyage aérien commerciaux est quasiment à l’arrêt alors que la panique du coronavirus est régulièrement alimentée par des annonces brutes de nouveaux cas. 

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est s'est contractée de plus de 12% entre avril et juin, frappée par une baisse de son secteur du tourisme.

La Thaïlande, qui avait enregistré le chiffre record de 39,8 millions d'arrivées de touristes l'année dernière, n'a enregistré aucun visiteur étranger depuis avril, date à laquelle elle a imposé une interdiction de voyager.

Ce mois-ci, le gouvernement a abandonné un projet de «bulle de voyage» avec certains pays de la région.

Le transporteur national Thai Airways International est sous la protection de la loi sur les faillites depuis mai et un tribunal doit décider en septembre si la société peut s’engager sur des propositions de restructuration.

Les compagnies aériennes ont également exhorté le gouvernement à étendre la déduction fiscale pour le carburant et à réduire les frais d'atterrissage et de stationnement dans les aéroports.
 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

SAINT PAUL mer 02/09/2020 - 15:47

Oui, mais il faut être objectif, les deux Ambassadeurs ultérieurs qu'ont fait pour les français, rien, la députée Anne Genetet, elle existe? Au moins Marianni , s'occupait de nous , a part cela tout baigne . Les deux Ambassadeurs Gilles Garachon et Jacques Lapouge ., que vous avez reçu dans votre journal .

Répondre
Commentaire avatar

JP Vierzon jeu 03/09/2020 - 04:41

Oui d'alleurs ni les uns ni les autres n'ont rien dit sur la lamentable affaire portée contre Le Petit Journal en Thailande par les sinistres gauchistes... les représentants de la France ne représentent que leurs propre nombril

Répondre

Vivre en Thaïlande

PUBLIREPORTAGE

Placer son capital en tant de crise: le bois d’Agar, vert et rentable

Solution particulièrement intéressante en période de crise, la culture du bois d’Agar ne dépend pas des aléas économiques et le prix de revente au kg de produit fini est fixé contractuellement

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.