TEST: 2238

(Publi-info) SANTE - Mal à l’épaule ?

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 10/05/2007 à 02:00 | Mis à jour le 28/03/2016 à 00:17

L'épaule est l'articulation la plus mobile du corps, et potentiellement l'une des plus instables. Les symptômes, les diagnostics et les traitements des douleurs de l'épaule varient en fonction des problèmes qui l'affectent. L'hôpital BNH nous apporte ses éclairages et ses conseils

La « capsulite rétractive », ou « épaule gelée », se caractérise par une diminution de l'espace entre les deux parties de l'articulation de l'épaule qui restreints fortement les mouvements (Photo courtoisie BNH) 

L'épaule est facilement blessée car la tête de l'humérus est plus large que la cavité de l'omoplate, dans laquelle elle s'insère. Il arrive qu'elle soit bloquée ou raide, que ses mouvements soient fortement restreints. Cela vient d'une inflammation de l'articulation qui provoque une contraction de la capsule articulaire. Les médecins appellent cette pathologie la « capsulite rétractive » : des bandes de tissu se forment sur les surfaces de l'articulation et restreignent le mouvement. Cette diminution de l'espace entre les deux parties de l'articulation est caractéristique de la capsulite rétractive et la distingue d'un mal d'épaule ordinaire.

L'épaule est facilement blessée car la tête de l'humérus est plus large que la cavité de l'omoplate, dans laquelle elle s'insère (Croquis BNH)

Plus communément appelée « épaule gelée », la capsulite rétractive se développe fréquemment après une blessure, dont la douleur empêche de bouger l'épaule, après une intervention chirurgicale ou encore en raison de rhumatismes. Elle peut également venir d'un manque de liquide synovial, qui normalement lubrifie l'espace entre l'humérus et la cavité de l'omoplate. Les personnes atteintes de diabète, d'arthrite rhumatismale et de maladie cardiaque, celles qui ont été blessées à l'épaule, connaissent donc un risque accru de souffrir de capsulite rétractive. Cette pathologie est par ailleurs plus courante chez les femmes que chez les hommes, entre 40 et 70 ans.

Restaurer le mouvement et réduire la douleur
Le traitement de cette maladie vise à restaurer le mouvement articulaire et à réduire la douleur. Il commence en général avec des anti-inflammatoires et l'application de sources de chaleur, suivis d'exercices d'étirements qui constituent le traitement de choix. Dans certains cas, une stimulation nerveuse électrique transcutanée peut être utilisée pour réduire l'influx nerveux. Mais ces mesures ne réussissent que dans 50% des cas seulement.

La capsulite rétractive, ou « épaule gelée », vient d'une inflammation de l'articulation qui provoque une contraction de la capsule articulaire (Croquis BNH)

Une nouvelle méthode de traitement, FAST UP (Fluid Destension Assisted Shoulder Therapy Under Pressure Monitoring) accompagnée d'exercices d'étirements, fournit des résultats probants à court et à long terme. Cette méthode est sûre et en cas de réussite permet d'éviter de subir une intervention chirurgicale. Après ce traitement, les patients peuvent reprendre une vie normale, sans souffrir.

Quoiqu'il en soit, la capsulite est plus facile à prévenir qu'à soigner. Alors en en cas d'immobilisation prolongée, il est préférable d'éviter de tirer sur l'articulation et de favoriser un retour le plus rapide possible au mouvement de l'épaule. En cas de blessure à l'épaule, si la douleur est intense, il est préférable de consulter un médecin le plus rapidement possible. Si la douleur est supportable, il vaut mieux attendre quelques jours pour voir si elle persiste. Si les symptômes sont toujours là, un orthopédiste fera un diagnostic et proposera un traitement.

BNH Shoulder and Joint Centre
Tél: 02 686 2700 Ext. 4414
Email : info@BNHhospital.co.th
Pour plus d'information en français, veuillez contacter :
Christine Rigaud
BNH Hospital (Sathorn ? Convent)
9/1 Convent Rd, Silom Bangkok 10500 
Tel. 02 686 2700 Ext. 3310;Fax 02 632 0579
www.BNHhospital.com
Email: christiner@bnh.co.th

BNH Hospital ? Premier « spine and orthopedics center » d'Asie
L'hôpital BNH est en passe d'être leader dans le domaine de la chirurgie orthopédique et de la moelle épinière en Asie et envisage d'être l'un des principaux fournisseurs de soins médicaux au monde.
Depuis l'ouverture en 2005 du « BNH Spine Center », la clinique a effectué plus de 100 interventions complexes dont près de la moitié sur des patients venant de différentes parties du monde, USA, Europe, Asie, Afrique incluses. L'équipe chirurgicale a également implanté plus de 100 prothèses discales, un chiffre supérieur à certains centres dans des pays développés comme les Etats-unis ou encore l'Union Européenne.
Avec l'ouverture du « BNH Shoulder and Joint Center » en novembre 2006, le BNH Hospital a renforcé son positionnement parmi les meilleurs services orthopédiques d'Asie. Le centre effectue couramment des chirurgies de l'épaule, de la hanche et du genou, ce qui attire une prestigieuse clientèle parmi les familles royales étrangères ou encore les diplomates.
De plus, pour une qualité de soins rarement atteinte dans les pays développés, le coût est de 70 à 80% inférieur aux tarifs négociés par les compagnies d'assurances dans les hôpitaux américains et européens. Et cela avec un taux de réussite de 90%, ce qui est remarquable. Le BNH a déjà des accords de remboursement sans avance de frais avec nombre de compagnies d'assurance majeures telles que BUPA, CIGNA, et AXA etc.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale