TEST: 2238

Rage/Choléra: Il n'y aura plus de chien à table en Thaïlande!

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 02/09/2013 à 22:00 | Mis à jour le 18/10/2018 à 03:34

La Thaïlande, le Cambodge, le Laos et le Vietnam se sont engagés à mettre fin au commerce de la viande de chien à l’origine de récentes épidémies de rage et de choléra.

Lors d'une récente réunion à Hanoi avec l’Alliance Asiatique de Protection Canine (AAPC), les gouvernements du Cambodge, du Laos, du Vietnam et de la Thaïlande ont adopté un moratoire d’une durée de cinq ans interdisant le commerce de chiens entre ces quatre pays.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de récentes épidémies de rage en Indonésie et de choléra au Vietnam seraient directement liées à la consommation de viande de chien. Le trafic de chiens venant de Thaïlande, du Cambodge et d’autres pays voisins vers le Vietnam et la Chine est à la fois odieux et dangereux pour la santé publique puisque les animaux ne sont pas vaccinés.

Le trafic international de chiens destinés à l’alimentation constitue un marché de plusieurs millions de dollars à partir de l’abattage estimé de 5 millions de chiens chaque année. Pour tenter d’endiguer le phénomène, plusieurs associations se sont regroupées mi 2013 pour former l’Alliance Asiatique de Protection Canine (AAPC). Elles réclament des mesures d’interdiction du commerce international de l’espèce.

Par F.P. mercredi 4 septembre 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale