La BMA se veut rassurante après l’annonce d’un cas de rage à Bangkok

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 06/08/2012 à 00:00 | Mis à jour le 18/10/2018 à 04:24

L'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a tenu hier à rassurer la population sur les risques de propagation du virus de la rage après qu'un cas a été détecté la semaine dernière sur un lapin acheté au marché de Chatuchak.

La Gouverneure adjointe de Bangkok, Dr Malinee Sukavejworakit, avait annoncé samedi que la BMA avait testé positif au virus de la rage un lapin de compagnie qui avait mordu ses propriétaires avant de mourir. Elle a reconnue que la source de l'infection du lapin, acheté l'an dernier au marché de Chatuchak, n'avait pas encore pu être vérifiée.

La gouverneure adjointe de la capitale a confirmé qu'il n'y avait pas eu de jusqu'ici de propagation connue du virus de la rage de lapin à humain. Citée par le Bangkok Post, elle a souligné que plus de 90% des cas de rage sont transmis par les chats ou les chiens. Elle a assuré que la situation était sous contrôle, la BMA ayant vacciné la famille propriétaire du lapin ainsi qu'une centaine de personnes et 20 animaux domestiques vivant dans un rayon de 5 kilomètres de leur foyer. Elle a indiqué qu'une surveillance étroite avait été mise en place tout en demandant aux propriétaires d'animaux soupçonnant une infection de se rendre chez le vétérinaire le plus proche.

La rage sévit toujours en Thaïlande, même si le risque de contamination a diminué de manière significative ces dernières années grâce aux efforts développés en matière de prévention et aux progrès de traitement.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale