Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRANITAN PHORNPRAPHA – "Le Festival Wonderfruit, c'est rassembler les communautés, forger un changement positif"

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 03/01/2017 à 23:00 | Mis à jour le 19/07/2019 à 02:12
Pranitan-Phornprapha-wonderfruit

Le festival Wonderfruit, festival de musique écolo aux moyens pharaoniques organisé par des passionnés fortunés avec les plus grands spécialistes mondiaux de l'évènementiel, se déroulera du 16 au 19 février près de Pattaya. Lepetitjournal.com a eu la chance de pouvoir interviewer Pranitan Phornprapha, l'un des co-fondateurs du festival Wonderfruit.

Lepetitjournal.com : Comment l'aventure de Wonderfruit a commencé ? Comment l'équipe s'est-elle formée ?

PRANITAN PHORNPRAPHA : J'ai grandi en m'intéressant aux responsabilités sociales et à l'énergie renouvelable.

J’ai beaucoup été inspiré par les projets environnementaux de mon père. Cela paraissait une bonne idée de combiner l'art, la musique et des activités fun avec une conscience sociale.

L'équipe de Wonderfruit a grandi ces deux dernières années ; c'est aujourd'hui un collectif de personnes de même sensibilité avec différents talents qui travaille vers un but commun.

L'équipe de Wonderfruit a collaboré avec l'équipe du prestigieux festival Wilderness au Royaume-Uni. Qu'est ce que cette collaboration a apporté à Wonderfruit ? Quelle est aujourd'hui leur implication dans le festival ?

PP : Nous avons un grand respect pour l'équipe de Wilderness et pour l'expertise qu'ils ont apportée pendant la première année. En fait, c'est au festival Secret Garden Party au Royaume-Uni que m'est venue cette idée de faire un festival pour promouvoir la responsabilité sociale.

Nous continuons à être inspirés par toutes les choses incroyables qu'ils produisent et beaucoup d'entre eux sont encore de bons amis.

Beaucoup de grands festivals ressemblent à Wonderfruit en occident, mais aucun en Asie du Sud-Est. Qu'est ce qui vous fait penser que la Thaïlande est propice à ce type d'évènement ? Quels en sont les enjeux culturels ?

PP : La Thaïlande est une plateforme centrale, pas seulement pour l'Asie du Sud Est mais aussi pour les voyageurs venus du monde entier.

C'est l'endroit parfait pour inciter les différentes communautés à se mélanger.

Quel est votre meilleur souvenir de l'édition 2015 ?

PP : Ramasser les ordures à 8 heures du matin avec des inconnus.

Avez-vous des regrets ?

PP : Chaque année est source d'apprentissage pour nous tous. Je n'aime pas dire que j'ai des regrets. Nous apprenons tous énormément, et nous continuerons à utiliser ces expériences pour améliorer Wonderfruit d'année en année.

Comparé à l'année précédente, quelles ont été les plus grandes améliorations ?

PP : La sécurité et la sureté ont été grandement améliorées. Nous avons aussi ouvert les portes le jeudi, une journée plus tôt, pour donner la possibilité aux festivaliers de venir se préparer aux trois jours à venir. Nous avons eu une quantité incroyable d'activités artistiques.

Le lieu était encore plus beau cette année là, avec toutes ces constructions artistiques, ces scènes en matériaux renouvelables qui se mélangeaient avec le paysage. Nos festivaliers pouvaient essayer un nombre encore plus important d'ateliers pour adultes et enfants, allant du yoga pendant le coucher de soleil à la fabrication de cerf-volants.

On a aussi lancé cette année là "Scratch Talks", notre nouvelle série de séminaires animés par des personnalités incroyables aux vies bouleversantes. Les choix culinaires étaient encore plus variés. Nous avions aussi un journal gratuit sur place. C'était à peine la deuxième année... C'est déjà beaucoup mais nous sommes conscients des améliorations à apporter à l'organisation pour apporter une expérience plus fluide et agréable.

Quels ont été les collaborations, sponsors ou personnes qui vous ont le plus aidé pour faire de cette dernière édition un tel succès?

PP : Wonderfruit 2015 a été une expérience magnifique grâce à tous nos partenaires. C'est grâce à leur support et soutien que nous sommes capables de continuer nos efforts et faire de ce festival une expérience unique en Asie. C'est un travail porté sur la collaboration et, heureusement, nos partenaires nous aident dans notre mission à rassembler les communautés, forger un changement positif, vers un Wonderfruit encore plus porté sur l'environnement. Nous leur sommes vraiment reconnaissants.

Combien de personnes sont venus lors de cette dernière édition? Êtes-vous content des résultats?

PP : Nous sommes contents des résultats. Surtout en considérant le fait que ce n'est que la deuxième édition et que nous sommes toujours en train d'apprendre et de grandir, et de voir à quel point notre projet a fait parler de lui.

En 2015, nous avons accueilli des festivaliers venus du monde entier et avons reçu des retours positifs au-delà de toutes nos espérances venant de notre communauté locale et internationale.

L’édition 2016 a été reportée et se déroulera prochainement du 16 au 19 Février 2017 à nouveau près de Pattaya. Vous pouvez retrouver les informations relatives à ce festival sur leur site internet et acheter vos tickets en pré-vente si l’expérience Wonderfruit vous tente ! Il faudra compter entre 3.800THB et 6.000THB pour vivre ces 3 jours de festivités.

LIRE AUSSI : FESTIVAL WONDERFRUIT - La guerre de la musique électronique est déclarée en Thaïlande

Propos recueillis par Guillaume DE MAQUILLE () jeudi 5 janvier 2017

  
  
  
  
  

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet