Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les touristes vandales de ChiangMai n’iront pas en prison en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 14/11/2018 à 09:12 | Mis à jour le 15/11/2018 à 00:54
Photo : Photo postée sur le compte Twitter @Live_Chiangmai montrant le graffiti sur le rempart de la porte Tha Phae à Chiang Mai
Scouser-Lee

Le touriste britannique et sa comparse canadienne qui avaient été inculpés en octobre à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, pour avoir vandalisé un monument historique du 13e siècle avec un graffiti éviteront finalement la prison, a fait savoir le la presse canadienne

Les deux jeunes de 23 ans avaient été arrêtés le 18 octobre pour avoir peint le matin même à la bombe l’inscription "Scouser Lee" sur les remparts de Chiang Mai à hauteur de la porte Tha Phae. 

Aussitôt inculpés, vidéo de surveillance à l’appui, pour dégradation de bien public, Furlong Lee et Brittney Schneider risquaient une amende maximale de 1 million de bahts (25.000 euros) et une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans.

Lors de leur comparution devant le tribunal lundi, la juge a prononcé dans un premier temps une sentence comprenant 2 ans de prison assortie d’une amende avant de se raviser et de réduire la peine d’emprisonnement à 1 an, a raconté au groupe La Presse Brittney Schneider, précisant qu’elle avait failli s’évanouir en entendant le verdict. Mais apres un court échange avec la prévenue, la magistrale thaïlandaise a une fois de plus révisé son jugement pour finalement condamner les deux à une peine d’un an de prison avec sursis et une amende de 100.000 bahts (2.500 euros). 

Une belle frayeur avec un heureux dénouement pour ces deux jeunes et leurs proches comme la mère et la tante de Brittney Schneider qui ont fait le voyage en Thaïlande pour venir la soutenir.

La Canadienne s’est confondue en excuses dans l’interview donnée à la presse canadienne ainsi que sur sa page Facebook. Son compère, Furlong Lee, n’a toujours pas fait de déclaration publique selon le journal britannique Mirror qui cite néanmoins  les parents de Schneider remerciant la juge et les Thaïlandais pour leur compassion.

Nous vous recommandons

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marielle mar 27/11/2018 - 15:39

Honteux ! Imaginez la même chose au Canada... En même temps, ils ont peu d'architecture du 13ème...

Répondre
Commentaire avatar

JackNossar lun 19/11/2018 - 05:53

Qu'ils rentrent chez eux et ne remettent plus les pieds en Thailande... Et qu'ils fassent un max de publicité dans leur pays sur ce qui a failli leur arriver de pire et qui finalement ne leur sera pas appliqué. Ils ont eu beaucoup de chance effectivement et que cela serve aussi d'avertissement à tous ceux et celles qui seront tentés de les imiter !!!

Répondre
Commentaire avatar

avatar ven 16/11/2018 - 08:58

que c'est dommage, 10 ans de prison cela aurait servis d’exemple a tous ceux qui se croit tout permis

Répondre
Commentaire avatar

Thonburiboy ven 16/11/2018 - 05:33

Une bonne leçon pour ces deux imbéciles. Ils ont eu de la chance d'être tombés sur une magistrate compréhensive et indulgente. À Singapour cela aurait pu leur coûter plus cher. Trop de touristes occidentaux se croient tout permis quand ils sont à l'étranger.

Répondre