LES LECTEURS NOUS RACONTENT - Loy Krathong, Festival des Eaux et des Lumières, par Valie De Roualle

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/11/2008 à 02:00 | Mis à jour le 07/11/2018 à 10:17
Photo : Chaque année lors de la pleine lune du 12e mois lunaire, les Thaïlandais rejoignent le bord des rivières et points d'eau pour faire flotter un "krathong"en hommage à Khongkha, la déesse de la rivière (Photo courtoisie TAT)
Loy Krathong Thailande

Lepetitjournal.com ouvre ses pages à ses lecteurs. A travers la rubrique "Les lecteurs nous racontent", nous proposons de publier chaque semaine un texte de lecteur portant sur un événement, un endroit, une coutume thaïlandaise. Aujourd'hui, Valie De Roualle, galeriste à Bangkok, nous raconte Loy Krathong

En novembre, à la pleine lune du douzième mois lunaire, commencent les cérémonies du Loy Krathong. La coutume des krathongs en Thaïlande marque la fin de la saison des pluies et remonte à l'époque de la dynastie Sukhothai.

À la cour du roi, la fille d'un prêtre brahmane souhaita honorer "Mae Kongkha" ("Mère des Eaux"). Elle confectionna une délicate coupe de feuilles en forme de lotus, symbole de pureté et d'épanouissement spirituel. En signe d'allégeance, elle offrit ce premier krathong au roi qui accepta de le déposer dans le courant du fleuve. Puis, au cours des siècles, le roi participa à la fête;il allumait devant sa cour et son peuple, un krathong et le mettait à l'eau.

Des offrandes aux esprits des eaux pour purifier l'âme

Aujourd'hui à Sukhothai, le Festival du Loy Krathong offre de magnifiques spectacles son et lumière, de gigantesques feux d'artifice qui rappellent le faste des anciennes coutumes. Dans toutes les provinces, les maisons, les pagodes et les temples sont décorés d'écorce de bananier, de palmes de cocotier, de lanternes, de lampions, et de bougies. La vision la plus impressionnante du Loy Krathong est la rivière Ping à Chiang Mai, remplie de krathongs, tel un ruban de lumière qui s'écoule toute la nuit à travers la ville.
Les krathongs traditionnels en forme de lotus sont fabriqués avec des feuilles de bananier et décorés de fleurs avec des éléments toujours présents : la bougie et le bâton d'encens.
Selon les croyances, les prières et les offrandes aux esprits des eaux purifient l'âme. Dès la nuit, mettez à l'eau votre offrande en la poussant délicatement vers le courant. Si la bougie reste allumée jusqu'à ce que le krathong disparaisse de votre vue, votre voeu sera exaucé.

- Valie De Roualle 

Si comme Valie De Roualle, vous souhaitez nous proposer un de vos écrits sur un événement, un endroit, une coutume thaïlandaise, écrivez-nous (bangkok@lepetitjournal.com) en précisant votre nom et un numéro de téléphone. Les textes peuvent contenir jusqu'à 3.000 caractères avec espaces (environ une demi-page). Les lettres ouvertes, les écrits contenant des insultes, des considérations violentes ou racistes, ainsi que les textes à caractère publicitaire ne seront pas publiés.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale