Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le guide Michelin à Bangkok: 17 étoilés dont un resto street-food

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 07/12/2017 à 00:09 | Mis à jour le 07/12/2017 à 00:32
Photo : Roberto SCHMIDT - Jay Fai, la propriétaire du restaurant de rue étoilé parle avec les journalistes lors de la remise de la distinction dans un hôtel de Bangkok
Jai Fai étoilée Michelin

Dans une ville connue pour sa cuisine "street-food", un restaurant de rue avec ses tables en plastiques et ses prix simples mais onéreux tout de même, a obtenu l’une des plus prestigieuses distinctions de la scène culinaire : une étoile Michelin.

Pour cette dernière incursion du guide gastronomique en Asie, 17 restaurants de Bangkok ont reçu une ou deux étoiles. Mais aucun n’a décroché le maximum de trois étoiles.

Parmi les 14 restaurants ayant obtenu une étoile, se distingue celui de Jay Fai, qui tient une cantine de rue thaïlandaise, comme il y en a des centaines dans Bangkok.

Cuisine ouverte sur la rue, tables rudimentaires, sièges en plastique: Jay Fai, qui porte le nom de sa propriétaire âgée de 72 ans, propose une cuisine thaïlandaise simple faite d'omelettes au crabe et currys.

Mais dans une version un peu plus luxueuse et onéreuse que les petits stands de nourriture de rue très populaires auprès des touristes et de beaucoup d'habitants de Bangkok, qui cuisinent rarement.

"Avant, je connaissais le nom de Michelin mais je ne savais pas que cela avait un rapport avec la cuisine", raconte à l'AFP Jay Fai après la remise de son étoile mercredi dans un grand hôtel de Bangkok.

"Je suis très fière", dit-elle, ajoutant qu’elle retourner de nouveau dès jeudi derrière les fourneaux. "Nous n'avons pas beaucoup d'employés car je suis un peu difficile et maniaque".

Le statut nouveau de Jai Fai intervient à un moment difficile pour la cuisine de rue de Bangkok, alors que les élites de la capitale, responsables de la ville soutenus par la junte militaire en tête, s’évertuent déploient tous les efforts pour évincer les petits vendeurs du pavé pour les parquer dans des zones commerçantes surfaites et sans cachet semblant vouloir suivre le modèle de Singapour.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Attaquez l’asthme avant qu’il n’attaque!

Les études épidémiologiques menées en Thaïlande depuis 1985 ont démontré la prédominance de l’asthme qui a augmenté de 5% à 15% dans les 10 dernières années, particulièrement dans la région de Bangkok

Sur le même sujet