TEST: 2238

Le Festival végétarien démarre lundi !

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 19/07/2019 à 04:08
Photo : Les festivités battront leur plein sur l'île de Phuket, réputée pour voir les défilés et les automutilations parmi les plus impressionnants du festival (photo DR)
vegetarian-festival_250

A partir de lundi, la Thaïlande se met au vert ! Le Festival Végétarien se tient en effet cette année du 14 au 23 octobre. Pendant neuf jours, les pratiquants observeront un certain nombre de règles devant conduire à la purification du corps et de l'esprit. Et au final, cela peut donner une fête spectaculaire et joyeuse où chacun est le bienvenu !

Du 15 au 23 octobre se déroulera dans les communautés sino-thaïes du pays le fameux festival végétarien, un événement traditionnel issu de l’immigration chinoise qui est destiné à se purifier et donne à vivre des moments haut en couleurs.

Chaque année lors du neuvième mois lunaire du calendrier chinois, les communautés sino-thaïes du royaume vivent en effet neufs jours durant sous le signe de la purification du corps et de l’esprit. Les devantures de nombreux restaurants se parent alors de petits fanions jaunes avec des inscriptions rouges en caractères chinois qui indiquent les points de vente de nourriture végétarienne. Car les vrais pratiquants s’assignent un régime drastique qui prohibe toute consommation de nourriture d’origine animale et suppose une stricte discipline comportementale. Les insultes, les pensées néfastes ou les pulsions sexuelles sont refrénées afin de purifier conjointement l’âme et le corps et de s’assurer d’une bonne santé.

Saljao et "rong je" au cœur du festival

Au cœur du festival se trouvent les temples chinois, que l’on appelle Saljao. Les pratiquants y vont vêtus de blancs pour rendre hommage aux divinités et réciter des psalmodies. Ils viennent aussi y trouver de la nourriture végétarienne servie gratuitement dans les "rong Je" (cuisines végétariennes en thaï).

Tout visiteur est le bienvenus pour participer au festival végétarien, l’ambiance est généralement très chaleureuse dans les Saljao. Les "rong je" réservent toutefois un espace particulier pour les pratiquants d’un végétarisme strict. Ces derniers ne tolèrent en effet que la nourriture préparée uniquement par des végétariens. C’est-à-dire que quiconque intervient dans la préparation et le transport de leur nourriture doit être végétarien. Les plats eux aussi ne doivent jamais avoir touché de viande !

Le festival végétarien est généralement le plus marqué à Phuket, Bangkok (Yaowarat), Trang, Hat Yai, Phangnga, Nakhon Sri Thammarat ainsi qu’à Pattaya.

Purification par la souffrance à Phuket

Le festival de Phuket est de loin le plus impressionnant et le plus animé, idéal pour ceux en quête de sensations fortes, avec les automutilations des fameux Maah Song, médiums chargés de conjurer les mauvais sorts et de communiquer avec les esprits. L’événement atteint son point d’orgue lors des défilés traditionnels. Les participants vêtus de blanc transportent des statues colorées, font exploser des pétards et diffusent des vapeurs de souffre dans le cortège. Ils entourent les Maah Song, qui s’adonnent à des automutilations en tous genres en public, s’emparant ainsi symboliquement de la souffrance du peuple et se sacrifiant pour sa bonne fortune.

Cette tradition chinoise est arrivée en Thaïlande au début du XIXe siècle, selon les organisateurs du Festival de Phuket. En 1825, une troupe de théâtre chinoise, venue dans le royaume, serait tombée malade lors d’une représentation dans le district de Khatu sur l’île de Phuket. Les acteurs, sur le point de succomber à la maladie, auraient supplié les neufs Dieux Empereurs de les guérir et auraient entamé un régime végétarien en gage de purification physique et spirituelle. Ils auraient alors été miraculeusement rétablis et le festival végétarien, après s’être propagé dans toute la Chine, a été adopté par les habitants du district de Khatu, puis par la Thaïlande au gré des migrations chinoises.

Les temples ou Saljao du quartier Yaowarat (Bangkok). Cliquez pour ouvrir le plan
Wat Mangkon Kamalawat (Wat Lengnoeiyi)
Wat Bampen Chine Prote,  soi Wat Kanma Tuyaram
Saljao Chow-su-kong (Wat Sun Leng Yi), soi Vanich2, Talat Noi

Les dix règles à respecter :
- Garder son corps propre durant les neufs jours du festival
- Utiliser des ustensiles de cuisine spéciaux qui n'ont jamais été utilisés pour préparer de la viande
- Porter du blanc ou du jaune
- Rendre son esprit pur et rester calme
- Ne pas manger de viande ou de produits d'origine animale tel que le lait et le beurre, ainsi que les ingrédients à forte odeur comme l'ail et l'oignon
- Pas de relations sexuelles
- Pas de boisson alcoolisée ni de tabac
- Les personnes en deuil ne doivent pas participer au festival
- Les femmes enceintes ne doivent assister à aucune des cérémonies
- Les femmes qui ont leurs menstruations ne doivent assister à aucune des cérémonies

A.C. et S.N. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 12 octobre 2012

Voir aussi le site Bangkok.com Vegetarian festival
Et aussi http://www.phuket.com/festival/vegetarian.htm
http://www.phuketvegetarian.com/index_eg.htm
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale