Le billet de 20 bahts se met à la page

Par Eric DESEUT | Publié le 28/03/2013 à 00:00 | Mis à jour le 24/01/2022 à 04:53

Mis en circulation à partir du 1er avril, un nouveau billet de 20 bahts (0.5 €) est doté de caractéristiques anti-contrefaçon dernier cri tandis que son design illustre une perspective historique plus longue.

Ses dimensions et sa couleur demeurent identiques, mais la 16° édition du billet le plus utilisé en Thaïlande disposera d'un code braille destiné aux non-voyants. Il comporte également des caractéristiques de sécurité pour faciliter son identification par les différentes machines permettant aujourd'hui des paiements automatisés. Il s'agit également de décourager la contrefaçon. Ainsi la couleur d'une bande discontinue en léger relief passe du vert au magenta quand le regard se déplace. En janvier 2012 le billet de 50 bahts (1.30 €) a bénéficié le premier de ces nouvelles caractéristiques et les contrefaçons auparavant nombreuses sont plus rares. Pour autant le billet de 1.000 bahts (27 €) reste le plus contrefait et sa nouvelle mouture annoncée ne s'est pas encore concrétisée. Statistiquement on compte deux fausses coupures pour un million de billets en circulation. Ces contrefaçons apparaissent le plus souvent dans les régions frontalières, selon la presse locale.

En annonçant l'année dernière la mise en circulation progressive de nouvelles versions de tous les billets en usage dans le royaume, le gouverneur de la Banque de Thaïlande avait souligné l'apparition d'un nouveau design à la gloire des différentes dynasties. Le nouveau billet de 50 bahts fait ainsi figurer Naresuan le Grand, maître du royaume d'Ayutthaya au XVI ° siècle. Si le roi Rama IX est présent au recto du nouveau billet de 20 bahts, le verso s'inscrit lui aussi dans une perspective historique plus longue puisqu'il représente le roi Ramkhamhaeng qui présida à la destinée du royaume de Sukhothaï à la fin du XII ° siècle.

E.D. vendredi 29 mars 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale