L’aéroport d'U-Tapao prend la relève de Suvarnabhumi

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 28/11/2008 à 01:00 | Mis à jour le 22/06/2020 à 06:35

Pour résoudre le problème des voyageurs bloqués par la fermeture de l'aéroport Suvarnabhumi, le Département de l'Aviation Civile de Thaïlande a annoncé hier l'émission de licences d'autorisation pour toutes les compagnies aériennes disposées à transporter les passagers en provenance et à destination de l'aéroport militaire d'U-Tapao (près de Pattaya).

Cité par l'agence MCOT, le directeur général du Département, Chaisak Angsuwan affirme que toutes les compagnies aériennes prêtes à se rendre à U-Tapao, situé à 140km au sud de Bangkok, peuvent en informer directement le Département. Il a ajouté que les musulmans se rendant en pèlerinage à la Mecque pouvaient également partir d'U-Tapao, ce qu'ont fait environ 400 pèlerins bloqués à Suvarnabhumi, après accord du Département de l'Aviation civile. Ce dernier a indiqué qu'il fournirait le transport de Bangkok à U-Tapao. Thai Airways s'occuperait des services au sol de l'aéroport de Pattaya. Les pertes occasionnées par la fermeture de Suvarnabhumi ont été évaluées à près de trois milliards de dollars. Le directeur des relations publiques de Bangkok Airways, Nantika Worawan a indiqué que 152 des vols de la compagnie avaient été perturbés par la fermeture de l'aéroport de Suvarnabhumi. La compagnie a dû annuler plus de 76 vols hier. Mercredi, tous ceux au départ et à l'arrivée de Suvarnabhumi ont été annulés. Selon un cadre supérieur de Bangkok Airways, la compagnie aurait subi plus de 50 millions de bahts de pertes du fait du blocage.

M.R. vendredi 28 novembre 2008

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale