TEST: 2238

La Thaïlande prolonge l'état d’urgence malgré un bilan Covid très bas

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 28/04/2020 à 01:17 | Mis à jour le 28/04/2020 à 05:00
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha - Un homme portant un masque se fait prendre la température avant de recevoir gratuitement de la nourriture à Bangkok le 27 avril 2020
Covid-Pistolet-Temperature-Thailande

Les autorités thaïlandaises ont annoncé lundi qu’elles prolongeraient l'état d'urgence jusqu'à la fin du mois de mai pour contenir l’épidémie de nouveau coronavirus. Selon un porte-parole du gouvernement, elles envisagent toutefois d'assouplir certaines restrictions concernant les entreprises et les activités publiques, le bilan des infections allant en s'améliorant

La Thaïlande a signalé lundi neuf nouveaux cas de Covid-19 et aucune nouvelle transmission du coronavirus à Bangkok pour la première fois depuis le début de l'épidémie en janvier. Le royaume a signalé 2.931 cas au total dont 2.609 patients sont rétablis, ce qui signifie qu’il y a seulement 322 personnes actuellement hospitalisées pour le Covid-19 en Thaïlande. 

Le pays a déploré 52 décès du Covid-19 en tout, sur près de 4 mois. La pollution atmosphérique ou encore les accidents de la route sont responsables chaque année respectivement de plus de 22.000 morts prématurées, soit plus de 60 morts par jour.

Le Centre de gestion de la situation du Covid-19 (CCSA) qui coordonne l’action du gouvernement face à l’épidémie, justifie de préconiser le maintien du décret d’urgence ainsi que le couvre-feu nocturne sur tout le pays par les craintes d’une éventuelle deuxième vague d'épidémie.

Le CCSA a également recommandé de maintenir les restrictions sur les déplacements interprovinciaux et sur l’organisation de grands événements, ainsi que de prolonger le travail à domicile et de reporter quatre jours fériés du mois de mai.

"L'état d'urgence a permis des actions rapides et efficaces qui ont débouché sur une réduction des nouvelles infections quotidiennes dans le pays", a déclaré le porte-parole du CCSA, Taweesin Wisanuyothin.

Les nouvelles mesures proposées par le CCSA sont soumises à l'approbation du Cabinet qui se réunit mardi. La réunion hebdomadaire des ministres portera également sur l'assouplissement éventuel de certaines restrictions concernant les entreprises et les activités publiques compte tenu de la baisse du nombre d’infections, a déclaré Taweesin Wisanuyothin qui n'a pas donné de détails sur ces points très attendus dans un pays qui souffre pour l’heure beaucoup plus des restrictions que du virus lui-même, avec des centaines de milliers de personnes sans travail ni salaire depuis plusieurs semaines, des suicides et des violences domestiques en augmentation.

"Le Premier ministre souhaite sélectionner les activités qui peuvent être redémarrées en même temps dans tout le pays, mais nous devons être sûrs et prêts pour cela", a déclaré le porte-parole du CCSA.

L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande a également prolongé jusqu'au 31 mai l'interdiction de tous les vols internationaux de passagers entrants qui avait été instaurée le 4 avril.

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Michel GENAY mer 29/04/2020 - 07:12

C'est une mesure très prudente. Mais lorsque l'on a la responsabilité de décider pour l'avenir d'un pays, la prudence n'est peut-être pas la juste mesure. Il faudrait que la consertation soit étendue aux autres pays touchés par la mesure, sans oublier les voyageurs, touristes dont l'avion part de Bangkok et qui ne peuvent rentrer chez eux suite aux blocages des frontières ainsi que les compagnies aériennes qui ont toutes suspendu leurs vols en provenance d'autres pays.

Répondre
À lire sur votre édition locale