Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Thaïlande a enfin un gouvernement

Par Pierre-Yves Trescazes | Publié le 11/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 11/07/2019 à 05:55
Photo : Sodacan sous Creative Commons - La Maison du Gouvernement thaïlandais à Bangkok
Government_House_of_Thailand-745

Le roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, a approuvé mercredi le nouveau gouvernement civil proposé par le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, plus de trois mois après des élections controversées.

L’annonce publiée dans la Gazette Royale, intervient un peu plus de 100 jours après les élections et après des semaines d'intenses et houleuses tractations politiques au sein de la coalition montée par le parti du Premier ministre autour de l'octroi des portefeuilles ministériels entre les différents partis ayant prêté allégeance aux anciens putschistes.

Les représentants du secteur privé thaïlandais n'ont pas attendu pour faire savoir que le nouveau gouvernement devait se mettre au travail rapidement et qu’il n’avait pas de lune de miel sous le coude, rappelant que le pays est dans l’attente d’un gouvernement depuis près de quatre mois avec une économie en berne, souligne le Bangkok Post.

Prayuth, ancien chef de l'armée ayant pris le pouvoir par un coup d’Etat en 2014, a été nommé Premier ministre en juin par une majorité parlementaire assurée d'avance par le soutien de 250 sénateurs nommés par l'armée après les élections, selon un système prévu par la Constitution de 2017 que les opposants considèrent comme injuste.

Mercredi, il est apparu que les postes les plus importants avaient été attribués à des membres de l’ex-junte, mais des portefeuilles économiques importants ont toutefois été distribués aux 19 partis que le Palang Pracharat, le parti de Prayuth, a dû inviter dans sa coalition pour se donner une petite majorité à la chambre basse du Parlement.

Ainsi, le nouveau ministre des Finances est Uttama Savanayana, chef du parti Palang Pracharat issu du secteur privé qui dirigeait le ministère de l'industrie au sein du gouvernement militaire précédent.

Le Parti Démocrate a obtenu les ministères de l’Agriculture et du Commerce. Le parti Bhumjaithai, connu pour avoir mis la légalisation de la marijuana au cœur de sa campagne, récupère les portefeuilles de la Santé, des Transports et du Tourisme.

Anupong Paochinda conserve le ministère de l'Intérieur et Don Pramudwinai, celui des Affaires étrangères. Prayuth a également été nommé ministre de la Défense.

Quant aux vice-Premiers ministres, seuls deux noms nouveaux apparaissent, celui de Jurin Laksanavisit, chef du Parti Démocrate, qui est aussi ministre du Commerce, et celui du chef du parti Bhumjaithai, Anutin Charnvirakul, qui est également ministre de la Santé. Prawit Wongsuwan, Somkid Jatusripitak et Wissanu Krea-ngam, restent vice-premiers ministres.

Plusieurs opposants au clan des anciens putschistes ont d’ores été déjà fait le pari que ce gouvernement ne tiendrait que quelques mois, compte tenu de la fragilité de cette coalition rongée dès le départ par les conflits d’intérêts et les ambitions personnelles de ses membres dans un contexte économique et politique fébrile.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

VIE PRATIQUE

Trois outils pour apprendre le thaï développés par des francophones

Avec son système d’écriture, sa syntaxe et ses tons, la langue thaïlandaise n’est pas l’une des plus faciles à apprendre. Grâce à des outils en ligne, l’apprentissage de cette langue est plus ludique

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.