TEST: 2238

La junte thaïlandaise s’empêtre dans ses filets

Par Arnaud Dubus | Publié le 06/06/2007 à 02:00 | Mis à jour le 16/12/2019 à 03:12

La junte voulait la peau du TRT et en demande maintenant la grâce. Cette curieuse attitude reflète la réalité complexe de l'échiquier politique thaïlandais où les uns et les autres peuvent nouer des alliances chez leur pire ennemi. Mais au final, l'issue des élections en décembre prochain pourrait bien voir l'histoire se répéter

La bizarre offre d'amnistie avancée par le chef du Conseil National de Sécurité, Sonthi Boonyaratklin, deux jours après le verdict de la Cour constitutionnelle dissolvant le parti Thai Rak Thai, est révélatrice de l'attitude ambiguë de la junte face à son ennemi déclaré. 48 heures après le verdict, qui a secoué le monde politique thaïlandais, Sonthi Boonyaratklin a suggéré une amnistie pour une partie des 111 membres du comité exécutif du Thai Rak Thai, qui ont été sanctionnés par une privation de leurs droits politiques parallèlement à la dissolution de leur parti.

Des alliés politiques chez les anciens du TRT

Quand les généraux ont renversé le gouvernement élu, le 19 septembre 2006, ils ont justifié leur coup d'Etat par le fait que le parti Thai Rak Thai avait créé de profondes divisions dans le pays et par la corruption massive du "régime Thaksin". A cet égard, la dissolution de la cour constitutionnelle achève le travail initié par les militaires lors du putsch : l'annihilation de l'adversaire. Mais, conformément à une culture privilégiant le compromis, les décisions tranchées sont souvent suivies de mesures d'adoucissement, par pragmatisme ou par frayeur de sa propre audace. Devant les classes moyennes, la junte se devait d'exhiber le cadavre du Thai Rak Thai. Mais les généraux sont aussi conscients qu'ils vont avoir besoin d'alliés politiques à l'avenir. Méfiants vis-à-vis du parti démocrate, c'est avec des anciens du Thai Rak Thai qu'ils entretiennent les meilleures relations, comme l'ex-ministre de l'agriculture Somsak Thepsuthin ou l'ex-tsar économique de Thaksin, Somkid Jatusripitak.

Une situation proche de l'avant 1997

Seule une amnistie aurait pu permettre à ces anciens lieutenants de Thaksin de reformer un parti qui pourrait porter les couleurs de la junte lors des élections de décembre. Mais ce retournement de justice, ridiculisant la décision de la Cour constitutionnelle, était un peu trop gros à avaler pour un public de plus en plus sceptique sur la ligne de conduite des "libérateurs"du 19 septembre.

Il paraît difficile pour les leaders du Thai Rak Thai de se ressaisir d'ici les élections de décembre, même s'il existe un indéniable sentiment de compassion à leur égard au sein du public thaïlandais. Le pays semble donc s'orienter vers une situation proche de celle prévalant avant 1997 : la formation d'un fragile gouvernement de coalition autour, cette fois-ci, du parti Démocrate, seul parti d'envergure en lice. L'ironie n'échappe toutefois pas : les élections du 2 avril 2006 avaient été annulées par la Cour constitutionnelle, après que le Roi eut indiqué, dans un discours, que "des élections où ne participe qu'un seul parti ne sont pas démocratiques"(les partis Démocrate, Chart Thai et Mahachon avaient boycotté le scrutin). La nouvelle décision de la Cour constitutionnelle aboutit à une situation similaire, mais avec les rôles inversés.

Arnaud Dubus (www.lepetitjournal.com Bangkok) mercredi 6 juin 2007
Arnaud Dubus est correspondant en Asie du Sud-Est pour Libération et RFI. Il co-dirige la revue d'analyse politique Focus Asie du Sud-Est
http://www.focusasie.com/

EVENEMENT : Ce soir, le Club des Correspondants Etrangers de Thaïlande (FCCT), organise une soirée en présence de Chaturon Chaiseng, dirigeant du parti récemment dissous Thai Rak Thai :

Politics of Survival: Can the Thai Rak Thai get a second life?
Le 6 juin - 20h avec un buffet à 19h
Membres: Buffet 350 bahts
Non-membres: 300 bahts pour assister au débat et 550 baht avec le buffet
Réservation : 02-652-0580-1
The Foreign Correspondents' Club of Thailand
Penthouse, Maneeya Center
518/5 Ploenchit Road
(connecté à la station de BTS Skytrain Chitlom)
Patumwan, Bangkok 10330
E-mail:
fccthai@loxinfo.co.th
Tel: 02-652-0580-1
http://www.fccthai.com

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale