Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La démonstration américaine contre la Thaïlande suscite la controverse

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 13/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 14/06/2019 à 22:13
Photo : Lionel BONAVENTURE / AFP - L'attaquante des États-Unis Carli Lloyd (droite) donne une tape amicale à la gardienne thaïlandaise Sukanya Chor Charoenying le 11 juin
Mondial-foot-Thailande-Etats-Unis

Célébrations "excessives et irrespectueuses" ou "indignation moralisatrice": l'attitude des Américaines lors de leur victoire record (13-0) contre la Thaïlande, mardi en phases de poule du Mondial-2019, a créé une polémique, certains observateurs accusant les Etats-Unis d'avoir inutilement humilié leurs adversaires.

"En tant que Canadiennes, nous ne penserions jamais à faire une chose pareille, a cinglé l'ancienne internationale Kaylyn Kyle, consultante pour la chaîne TSN. A mes yeux, c'est irrespectueux, scandaleux", a-t-elle ajouté.

Des critiques qui lui ont valu, à l'en croire, des menaces de mort sur les réseaux sociaux, sans pour autant l'empêcher de réitérer ses propos en jugeant les célébrations des Américaines après leurs buts "excessives et irrespectueuses".

Sur les réseaux sociaux, le mot-dièse #UglyAmericans (#SalesAméricaines) a fait florès, un utilisateur écrivant même au sujet des Etats-Unis qu'un "vainqueur sans classe (était) pire qu'un mauvais perdant, quel que soit le genre".

"Admirez la performance et réservez à d'autres l'indignation moralisatrice", a asséné Nancy Armour l'éditorialiste de USA Today. "C'est une Coupe du monde, pas un tournoi amateur."

Sans surprise, la sélectionneuse des championnes du monde en titre Jill Ellis a défendu ses joueuses: "C'est un championnat du monde donc toute équipe présente (en phase de groupes, ndlr) a été fantastique pour se qualifier. Respecter ses adversaires, c'est jouer à fond contre eux".

La capitaine Megan Rapinoe a quant à elle reconnu que son équipe s’était en effet réjouie d'avoir établi ce score record, mais elle a insisté sur le fait qu'elle et ses coéquipières respectent toutes leurs adversaires.

"Nous aspirons toujours à détenir un record du monde, et tout ce que nous pouvons gagner sur les Allemandes, nous sommes preneuses", a-t-elle déclaré. "De toute évidence, nous avons le plus grand respect pour tout le monde, mais c'est la Coupe du monde."

La star de l’équipe américaine, Alex Morgan, a elle aussi défendu son équipe. "Je pense que ce serait irrespectueux de ne pas se présenter, de ne pas donner le meilleur de nous-mêmes pendant 90 minutes", a-t-elle déclaré à la chaîne sportive ESPN.

"Ce serait irrespectueux envers l'équipe thaïlandaise. Et je crois qu'elles voulaient que nous les jouions franchement."

"Et pour ce qui est des célébrations, ce sont des buts dont nous avons rêvé de toute notre vie", a ajouté Morgan, qui a elle-même égalé le record établi par sa compatriote Michelle Akers en marquant cinq fois en Coupe du Monde.

"Ce que je veux dire, c’est que je vais célébrer le but de Mal Pugh. Je vais célébrer Sam Mewis et Rose Lavelle. C'est leur première Coupe du Monde et je suis si fière d'elles. Et je n'aurais pas pu rêver de marquer cinq buts en Coupe du Monde. C'est donc incroyable pour nous toutes et je suis heureuse de ne pas tenir compte de ces commentaires."

Côté thaïlandais, la sélectionneuse Nuengruethai Sathongwien a dit "accepter" le fait que les Américaines soient "meilleures".

En s'imposant 13 buts à 0, les footballeuses de la "Team USA" ont effacé des tablettes le record de la victoire la plus large en Coupe du Monde, détenu depuis 2007 par l'Allemagne (11-0 contre l'Argentine).

Grâce à ce plantureux succès contre la 34e nation mondiale, les Etats-Unis trônent en tête du groupe F, à égalité de points avec la Suède, tombeuse plus discrète du Chili (2-0).

La Thaïlande affrontera dimanche la Suède, tandis que les Américaines croiseront sur leur route le Chili.
 

5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean Pierre mar 18/06/2019 - 06:43

Après les propos tenus en mai par Alex Morgan, il est impossible que l'équipe soit à l'image de son président.

Répondre
Commentaire avatar

Jcz1948 jeu 13/06/2019 - 21:53

J'ai joué 20 ans au foot dont 10 ans en tant que professionnel. Je suis à la foi choqué par ce score fleuve et surtout par les justifications des joueuses américaines.

Répondre
Commentaire avatar

stheve jeu 13/06/2019 - 12:37

L'équipe américaine à l'image du président Trump...

Répondre
Commentaire avatar

Marco lun 17/06/2019 - 14:24

Pour le coup j'suis d'accord, stheve.. Même arrivisme et grossièreté, quelle honte de leur part..

Répondre
Commentaire avatar

Jean Pierre sam 15/06/2019 - 03:20

Je ne pense pas que l'équipe américaine soit à l'image de son président. J'en veux pour preuve les propos tenus par Alex Morgan en Mai, quand elle affirmait qu'elle boycotterait la rencontre avec Donald Trump en cas de victoire de son équipe.

Répondre

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.