Dimanche 29 novembre 2020

La Chambre de commerce Beluthai, petite mais costaude

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 16/07/2009 à 01:00 | Mis à jour le 31/07/2020 à 06:46
Photo : Bert Cesar, directeur exécutif de Beluthai et Franck Clovyn, son président, à droite. (Photo D.R.)
Chambre de commerce belgo-luxembourgeoise en Thailande

Créée au début des années 1990, la Chambre de commerce conjointe Belgique-Luxembourg est l'une des plus petites de Thaïlande, ce qui ne l'empêche pas de faire preuve d'un dynamisme à toute épreuve

A l'origine de la Chambre de commerce Belgo-Luxembourgeoise était la Thai-Belgian Business Association, créée en 1990. En 1993, elle devient la Beluthai Chamber of Commerce, Chambre de commerce conjointe pour la Belgique et le Luxembourg, grâce un "tour de passe-passe", confie son président actuel, Franck Clovyn. "En principe, il n'est pas possible de regrouper deux pays au sein de la même chambre de commerce. Mais pour deux petits pays comme la Belgique et le Luxembourg, l'intérêt est évident". Depuis, celle qui est l'une des plus petites chambres étrangères en Thaïlande a fait son chemin. Elle compte aujourd'hui 60 membres, un chiffre en forte augmentation. "Cette année, nous avons enregistré 10% de croissance nette par rapport à 2008", souligne Bert Cesar, le directeur exécutif. Si quelques membres ont été perdus en raison de départs d'entreprises déjà planifiés, la crise économique ne semble pas avoir découragé l'inscription de nouveaux membres. "Au contraire, dans ce contexte les sociétés ont d'autant plus besoin de clients".

Coopération avec les autres chambres

Le profil des membres est très diversifié, avec de grosses entreprises comme Indo-Suez aussi bien que des PME et des consultants indépendants. L'éventail d'activités est lui aussi varié : diamantaires, chocolatiers, importateur de bières, producteurs de nourriture pour animaux, packaging, informatique? "Pour développer les relations commerciales et représenter les intérêts belges et luxembourgeois, nous sommes aidés par la Joint Foreign Chamber of Commerce of Thailand, qui nous permet vraiment d'avoir une voix auprès du gouvernement", explique Franck Clovyn, qui se félicite de l'attitude ouverte du gouvernement Abhisit et de l'amélioration générale des relations avec les autorités depuis trois ans. Dans le contexte de crise, des réunions sont organisées avec le ministère de l'Industrie et le Board of Investment pour essayer de trouver des solutions. "En fait, c'est en ce moment que l'on nous écoute le mieux", explique Bert Cesar, le directeur exécutif. La chambre travaille également en étroite collaboration avec les ambassades belge et luxembourgeoise.

Parmi les outils mis à la disposition des membres, soirées de networking, déjeuners avec intervenants sur des sujets de connaissance générale ou sur des thèmes plus pointus, visites d'entreprises? "Presque tous les événements sont organisés en coopération avec d'autres chambres, ce qui est très apprécié", souligne Bert Cesar. En septembre aura lieu le dîner annuel destiné à la remise des prix du NTCC and Beluthai Business Award, avec la Chambre de commerce néerlandaise. "Nous récompensons des entreprises innovatrices, qui font preuve de responsabilité, investissent dans les gens et promeuvent les relations entre la Thaïlande et le Benelux", précise Franck Clovyn. La Beluthai publie aussi un magazine trimestriel, Commerce, en collaboration avec la Chambre néerlandaise, qui revient sur l'actualité des chambres et celle des affaires en Thaïlande et au Benelux. "Pour une petite chambre, nous apportons une vraie valeur ajoutée aux membres", se réjouit Franck Clovyn.

Emmanuelle MICHEL jeudi 16 juillet 2009

CONTACT
Belgian - Luxembourg / Thai Chamber of Commerce (Beluthai)
B.B. Building, 19th Floor, Room 1909, 54 Asoke Road,
Sukhumvit 21, Klongtoey Nue,
Wattana, Bangkok 10110,
Thailand.
Tel: 02 - 260 7501
Fax: 02 - 260 7502
www.beluthai.org

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.

Sur le même sujet