TEST: 2238

JOURNEES DU PATRIMOINE - L’ambassade de France entre histoire et modernité se découvre dimanche

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 18/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 04/09/2019 à 08:38
Residence-de-France-250

L’ambassade de France en Thaïlande ouvrira ses portes au public, dimanche, pour faire découvrir la Résidence de France, un lieu chargé d’histoire offert à la France par le Roi Chulalongkorn dans lequel est installée la représentation diplomatique depuis 156 ans. Mais cette journée sera aussi l’occasion de découvrir le tout nouveau bâtiment de l’ambassade au look avant-gardiste

Installés depuis 1858 sur les bords du Chao Phraya, les ambassadeurs n’ont jamais changé d’adresse. La Résidence de France a résisté aux outrages du temps et du climat pour devenir aujourd’hui un bel outil dans les relations diplomatiques

Cadeau royal fait à la République française

Cette belle maison de style colonial nichée dans son jardin tropical sur les bords du Chao Phraya n’a plus grand chose à voir avec l’ancienne maison de commerce dans laquelle la délégation française s’était installée, en décembre 1858, en attendant mieux. Le provisoire devenu permanent, le roi Chulalongkorn, en 1875, a fait don du terrain et de la résidence à la France. L’ensemble couvre 7.544 m2 soit "4 rais, 2 ngans, 86 was" comme le mentionne l’acte de propriété établi au nom du gouvernement français en 1925. L’ancienne fonction commerciale de la résidence a induit de nombreux travaux pour faire de cette maison-entrepôt un lieu agréable et raffiné apte à recevoir : une véranda extérieure et une salle à manger en teck seront rapidement construites. Au début du XXe siècle, les bâtiments de la chancellerie ont été ajoutés ainsi qu’un appontement sur le fleuve.

Dans le langage administratif, la Résidence est le lieu où habite l’ambassadeur. La Résidence sert avant tout à recevoir, rencontrer et créer du lien. C’est un outil de travail. Un lieu chargé d’histoire et de symboles qui permet à l’ambassadeur et aux différents services de l’ambassade de faire un vrai travail relationnel avec les gens du pays au service des intérêts français. Il est indéniable que sa situation aux bords du fleuve contribue au charme de la résidence.

Classée aux monuments historiques de Thaïlande, la Résidence de France est appréciée par les hôtes thaïlandais pour son cachet mais aussi pour son histoire. Le fait que la France n’ait pas déménagé vers le quartier des ambassades et soit ainsi restée fidèle au don du roi Chulalongkorn est particulièrement apprécié, dit-on. 

Et comme pour sceller cette empreinte historique de la représentation française dans le quartier, les autorités thaïlandaises ont accepté de rebaptiser en 2013 le soi 36 de l’avenue Charoen Krung en "Rue de Brest" pour donner la réciprocité à la "rue de Siam" à Brest, baptisée ainsi en 1742 pour rappeler le passage très remarqué, le 18 juin 1686, dans cette même rue de la première ambassade du Roi Naraï, venue rencontrer Louis XIV (voir notre article et vidéo).

Chaque année depuis 1984, les administrations françaises s’ouvrent au public afin de faire découvrir la beauté des bâtiments officiels et la diversité des édifices publics. Cette coutume a ensuite été reprise par de nombreux pays européens et a été renommée les "Journées européennes du patrimoine".

Durant la visite de l’Ambassade de France en Thaïlande, on pourra découvrir le grand salon et la grande salle à manger avec une table dressée, situés au premier étage de la Résidence de France.

Les espaces de réception du rez-de-chaussée de cet immeuble accueilleront une exposition photographique sur le thème de la "Biodiversité – Trente-quatre merveilles du monde" et une colonie d’hippopotames colorés de l'atelier franco-philippin PAJ'Art  envahira, depuis les rives du Chao Phraya, les jardins de la Résidence de France.

La nouvelle ambassade vue de l’extérieur

Les organisateurs de la visite ont également souhaité offrir un aperçu en extérieur du tout nouvel immeuble de la chancellerie diplomatique. C’est pourquoi l’entrée, dimanche, se fera par la chancellerie, ce qui permettra d’en traverser la cours et de découvrir cette construction avant-gardiste à l’apparence d’un diamant blanc lumineux érigée sur six niveaux à la place de l’ancien bâtiment d'accueil du public. Le personnel de l’ambassade a déjà pris possession des lieux le week-end dernier et la mission consulaire y accueille le public depuis mardi, mais un certain nombre de travaux sont encore en cours d’achèvement, ce qui ne permet pas de proposer une visite "grand public" du bâtiment.

Le projet de nouvelle ambassade s’inscrit dans un plan global d’économies par l’Etat français alors que les réductions budgétaires sont devenues un souci permanent. Ce plan comprenait en autres la vente du terrain de Sathorn - sur lequel se trouvait notamment les services des visas et les services culturels et dont la valeur immobilière avait fortement grimpé ces dernières années - et le regroupement des services jusque là répartis sur trois sites. Cela dans l’espoir de réaliser d’importantes économies tout en faisant une plus-value immobilière intéressante.

C’est ADPI, filiale d’ingénierie et d’architecture d’Aéroports de Paris, qui avait été chargé de la conception des nouveaux locaux.

Toute au long de cette journée, des membres du personnel seront présents pour guider et renseigner les visiteurs.
Rendez-vous donc dimanche 21 septembre 2014, de 10h à 16h, à l’adresse suivante : numéro 35 de la rue de Brest, Thanon Charoenkrung Soi 36, dans le district de Bang Rak, à Bangkok.

M.J. et E.F. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 19 septembre 2014
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale