Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DIGITAL NOMAD - Un "Smart Visa" en or pour les travailleurs connectés en Thaïlande?

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 20/08/2017 à 22:00 | Mis à jour le 22/08/2017 à 10:15

Le gouvernement thaïlandais semble bien déterminé à tirer parti du nomadisme digital en approuvant le "Smart Visa" d'une durée de 4 ans destiné aux experts, aux entrepreneurs et aux investisseurs du digital.

Depuis 2014, la Thaïlande connaît un "boom" digital qui se traduit par une hausse du nombre de Digital Nomads dans le pays. Ces individus qui ont la possibilité de travailler partout dans le monde grâce aux nouvelles technologies ont été attirés par les conditions de vie qu'offre le royaume.

Les Digital Nomads sont cependant limités par des visas de maximum 3 mois. L'obtention d'un permis de travail pour ces travailleurs connectés fait pour l'instant face à un vide juridique.

De son côté, la Thaïlande est en recherche de transfert de technologie, d'innovation, et d'investissement.

C'est pourquoi les services du Premier ministre thaïlandais ont annoncé l'approbation d'un "Smart Visa" à destination des professionnels du numérique.

Selon la page Facebook des Services du Premier ministre de Thaïlande (PMDU) ce visa spécial pourrait être mis en place en janvier 2018. Il devrait  concerner les Digital Nomads, les entrepreneurs (PME) et autres investisseurs du numérique dans le royaume.

Toujours la page Facebook du PMDU, ce nouveau visa devrait avoir une durée de 4 ans et faciliter les procédures puisque les travailleurs concernés n'auront pas besoin de permis de travail, et que la visite de contrôle des 90 jours auprès des services de l'immigration ne devrait avoir lieu qu'une fois par an. Et, cerise sur la gâteau, il devrait permettre aux accompagnants (époux ou épouse et leurs enfants) de bénéficier du visa et de travailler.

La nouvelle a semble-t-il pris tout le monde par surprise, y compris les cabinets d'avocats coutumiers des procédures de visas pour professionnels oeuvrant dans le royaume, et certains restent perplexes et préfèrent attendre de voir davantage de détails sur ce projet de visa et ses bénéficiaires avant de faire des plans sur la comète.

Le PMDU s'excuse d'ailleurs de ne pas donner plus d'informations sur ce "Smart Visa" et assure que des renseignements plus détaillés seront disponibles ultérieurement.

Toujours est-il que cette volonté d'adaptation à l'industrie du numérique a de quoi rassurer les investisseurs sur le long terme pour la croissance économique de la Thaïlande, comme l'a souligné le Bangkok Post au sujet des pays de l'Asean.

L.B. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) lundi 21 août 2017
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir