INSOLITE - Un taxi singapourien retourne 900.000 dollars à des Thaïlandais distraits et discrets

Par Eric DESEUT | Publié le 22/11/2012 à 00:00 | Mis à jour le 03/01/2019 à 06:56

Le sourire du héros fait les délices des médias tandis que les personnages secondaires restent suspicieusement absents au générique d'une histoire qui serait assez banale si le montant de la somme en jeu n'avoisinait pas le million de dollars américains.

Des Thaïlandais de passage à Singapour cette semaine ont oublié sur le siège arrière d'un taxi une enveloppe noire dissimulant 900.000 dollars en liquide. Le journal thaïlandais Manager indique que ces étourdis s'étaient fait déposer devant un grand magasin pour ce qui promettait donc d'être une véritable orgie de shopping. La rumeur siamoise émoustillée par l'énormité du montant évoque le plus souvent une possible virée au casino. Un mobile de bon aloi dans la culture locale dont il faudra pieusement se contenter, car le couple a jalousement préservé son anonymat. Après avoir signalé l'oubli à la compagnie de taxi ComfortDelGro il leur aura suffi de rallier son siège pour récupérer leur bien. Sia Ka Tian, le chauffeur âgé de 70 ans, avait vite repéré l'enveloppe suspecte et les attendait. "Quand j'ai vu l'argent, j'ai pensé qu'il y avait quelque chose de louche. J'étais sûr qu'il y avait au moins 200.000 dollars singapouriens" a-t-il confié au quotidien Strait Times. Ses collègues ébahis établiront le montant exact : 1.1 million de dollars singapouriens en coupures de mille (environ 25.000 bahts). Il ne s'agit pourtant pas d'une première puisque 5 kilos d'or avaient été retrouvés en 2009 dans un véhicule de la même société de transport. Le chauffeur vertueux a été récompensé, évidemment en espèces, par le furtif couple thaïlandais. Le prix de cette gratitude a aussi été gardé secret.

Lire aussi notre article du 19 mars 2012 – 320.000€ en or oubliés dans un taxi, restitués par le chauffeur

E.D.  (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) jeudi 22 novembre 2012

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale