Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Grotte Thaïlande: décès d’un sauveteur durant un approvisionnement

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 06/07/2018 à 05:03 | Mis à jour le 06/07/2018 à 10:11

Un ancien membre des commandos de marine thaïlandais est mort, faute de réserve d'oxygène suffisante, après avoir approvisionné les enfants coincés dans une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande.

"C’est une triste nouvelle, un ancien commando qui s’était porté volontaire pour aider est décédé la nuit dernière à 2 heures du matin, a annoncé le vice-gouverneur de la province de Chiang Rai, Passakorn Boonyaluck. "Sa mission consistait à livrer une réserve d'oxygène (dans la grotte), il n'en avait plus assez (pour lui-même) sur le chemin du retour".

Le plongeur, identifié sous le nom de Saman Kunan, revenait du point de la grotte de Tham Luang où l’équipe de foot -12 enfants et leur jeune entraineur coincés dans une grotte inondée depuis le 23 juin- avait été retrouvée lundi, lorsque ses réserves d’air ont été épuisées.

"Sur le chemin du retour, il a perdu conscience, son compagnon de plongée a essayé de l’aider et de le ramener", a précisé Apakorn Yookongkaew, chef des commandos de marine.

Ce drame survient alors que les sauveteurs se hâtaient jeudi et vendredi pour avancer dans leurs préparatifs d’évacuation avant le retour annoncé de la pluie. Il s’agit du premier revers important dans la colossale opération de sauvetage engagée il y a une douzaine de jours. Et il met en évidence les dangers d’une extraction du groupe de 13 jeunes inexpérimentés et affaiblis depuis un endroit aussi reculé de la grotte inondée comme le soulignait le 4 juillet le spéléologue Bernard TOURTE, conseiller technique national du Spéléo Secours Français dans l'émission C dans l'air .

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Attaquez l’asthme avant qu’il n’attaque!

Les études épidémiologiques menées en Thaïlande depuis 1985 ont démontré la prédominance de l’asthme qui a augmenté de 5% à 15% dans les 10 dernières années, particulièrement dans la région de Bangkok