Mardi 12 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Giving Tree : offrons un beau Noël aux enfants Karens de Thaïlande !

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 31/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 31/10/2019 à 01:13
Giving-tree

Comme chaque année, avec le soutien d'Acacia et du LFIB, le Giving Tree Project 2019 invite la communauté francophone de Thaïlande à offrir des cadeaux aux enfants des tribus Karens à l'occasion des fêtes de Noël.

Le projet : offrir un Noël aux enfants Karens avec l’aide précieuse de l’association Terres Karens, une association de loi de 1901 fondée et gérée par les anciens volontaires des villages envoyés par les Missionnaires des MEP présents dans la région depuis plus de 300 ans. (http://terres-karens.org

Des volontaires de l’association Terres Karens qui vivent dans la région de Maesot ont mis en œuvre cette association. Ceux-ci travaillent au développement des villages Karens isolés du district de Maetan, à la frontière de la Birmanie. Ils épaulent les projets des Missions Etrangères de Paris, présentes en Thaïlande depuis 350 ans.  Les volontaires identifient les besoins, recensent les enfants et accompagnent de multiples projets en faveur des Karens (atelier de tissage, de couture, micro crédit, formation...) 

Les Karens de la région de Maesot sont citoyens thaïlandais. Leurs villages isolés les maintiennent à l’écart du développement et du dynamisme économique du pays.

Autrefois rejetés, ils s’intègrent peu à peu à la société thaïlandaise grâce à l’éducation. C’est pourquoi les missionnaires secondés par de nombreuses ONG, en particulier Enfants du Mékong, ont eu à cœur de développer l’accès à l’éducation en construisant des écoles, des internats en villes proches des collèges et des lycées, d’une université pour permettre aux jeunes karens de poursuivre une scolarité normale. 

La précarité de la vie dans les villages a suscité de nombreux projets de santé, d’éducation à l’hygiène, etc.

Aujourd’hui, pour tenter d’endiguer l’exode vers les villes, des projets économiques voient le jour. 

La vie du village est rythmée par la culture du riz. Chacun travaille à la rizière pour assurer la substance de sa famille. Les savoirs faire traditionnels se perpétuent comme le tissage, la vannerie. 

La vie rude des villages et la grande pauvreté n’entament pas la joie des Karens et leur légendaire hospitalité. 

Le contenu de ce sac a 3 buts : 
1.    Faire face au quotidien et rigueur de l’hiver en montagne (sweat chaud / Polaire / Anorak et un tee-shirt) 
2.    Aider à la réussite scolaire (4 stylos, 4 crayons, gomme, règle, taille crayon, ciseaux et des crayons de couleurs, un livre en langue thaïlandaise) 
3.    Offrir un vrai Noël : jeu ou autre (idée de cadeau donné par l’enfant lui-même) 

Déroulement du projet : 
•    Distribution des demandes de sacs auprès des familles du Lycée Français International de Bangkok, d’Acacia et de Bambi (mail envoyé aux familles afin de leur proposer de parrainer un ou plusieurs enfants)  
•    Distribution des sacs avec les fiches des élèves parrainés et leurs souhaits  Collecte des sacs dans les établissements  
•    Organisation d’un grand événement réunissant tous les enfants des villages voisins de Maesot 
Les enfants reçoivent leur sac et la magie de Noël opère !   

Devenir un donateur

Soutenez financièrement notre projet : nous avons besoin de sponsors pour l’achat des sacs et le transport des sacs jusqu’aux villages.  Votre logo sera visible tout au long du projet  

Devenir contributeur au fonctionnement 

Pour que les sacs-cadeaux arrivent jusqu’aux enfants, nous avons besoin d’aide matérielle : 
 - Transport des sacs  - Déplacement des volontaires dans les villages - Communication 

Merci au nom de tous les enfants Karens de nous soutenir dans ce projet ! 

Vous pouvez nous contacter givingtreetk@gmail.com 


 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Varsovie Appercu

Le 11 novembre, fête nationale de l'Indépendance en Pologne

La Pologne fête le 11 novembre non pas l’Armistice de la Première Guerre mondiale, comme en France, mais son indépendance retrouvée après 123 ans de domination austro-hongroise, russe et prussienne