TEST: 2238

FAMILLE ASSASSINEE A KRABI – Les tueurs arrêtés, le motif serait la vente d’un terrain

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 15/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 26/10/2018 à 11:26

La police thaïlandaise a fait savoir dimanche avoir arrêté tous les protagonistes ayant participé au massacre d'une famille dans le sud de la Thaïlande la semaine dernière, une tuerie qui a suscité une vive émotion.

Selon les enquêteurs, une bande de sept hommes en tenue de camouflage sont entrés dans la maison d'un chef de village de la province méridionale de Krabi le 10 juillet, et l'ont exécuté froidement lui et sa famille dont trois enfants d'une balle dans la tête.

Trois personnes ont malgré tout survécu parmi lesquelles une femme qui a fait le mort après que la balle a traversé son oreille et qui a pu divulguer des preuves vitales.

"Il y avait sept personnes sur la scène du crime," a déclaré dimanche le chef de la police thaïlandaise Chaktip Chaijinda soulignant que tous avaient été appréhendés et avaient avoué leur participation.

Il a précisé que les enquêteurs pensent que le motif de cette tuerie serait lié à un différend autour de la vente d'un terrain entre le chef du village et une personnalité locale surnommée "Bang Fad", qui a également été arrêtée.

Le chef de la police a indiqué que Bang Fad était impliqué dans le multiple meurtre ajoutant que les autres membres de la bande avaient été recrutés pour seulement 1.000 bahts (26€) et ne savaient probablement pas qu'un tel massacre allait avoir lieu.

Le massacre a fait les gros titres des journaux toute la semaine dernière suscitant l'effroi dans tout le pays et au-delà.

Des photos prises par le personnel médical montraient notamment deux corps effondrés sur un lit d'enfant ensanglanté avec un ours en peluche sur le côté.

Le port d'arme est commun en Thaïlande, un pays qui a l'un des taux d'homicide par arme à feu les plus élevés d'Asie.

Mais s'il est fréquent que des différends ou de simple disputes verbales tournent mal, des tueries de ce genre sont rares.

Avec AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) dimanche 16 juillet 2017

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale