Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

En Thaïlande depuis 50 ans, la cousine du pape compte les jours

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 13/11/2019 à 01:42 | Mis à jour le 14/11/2019 à 17:13
Photo : REUTERS / Jiraporn Kuhakan - Sœur Ana Rosa Sivori sourit en marchant avec des élèves de l'école St. Mary dans la province d'Udon Thani, en Thaïlande, le 24 septembre 2019
Cousine Pape Thailande

Dans une école catholique isolée de Thaïlande, Sœur Ana Rosa Sivori, 77 ans, s’agenouille dans une chapelle pour prier à l’aube d’une nouvelle journée d’école.

La religieuse catholique compte aussi les jours avant celui où elle retrouvera son cousin, le pape François. Ou Jorge, comme elle l'appelle - ils ont grandi ensemble en Argentine.

Sœur Sivori, qui vit en Thaïlande depuis plus de 50 ans, voyagera avec le pape François lors de sa visite du 20 au 23 novembre.

"Pour moi, c'est un plaisir qu'il vienne (...) Je n'aurais jamais pensé qu'il viendrait en Thaïlande", a déclaré la religieuse dans une interview à Reuters.

"Je suis heureuse pour le peuple. Je veux que les gens le voient, soient proches de lui."

Cousins par leurs grands-pères qui étaient frères, Sœur Ana et le pape François ont grandi dans une grande famille catholique en Argentine.

Mais elle se souvient qu’ils n'étaient pas si proches durant leur enfance, car Jorge Mario Bergoglio - comme s'appelait alors celui qui est aujourd’hui le souverain pontife - avait six ans de plus qu'elle.

Elle a rejoint les ordres très tôt et sa vocation de missionnaire l'a emmenée en Thaïlande, où elle vit depuis 1966, œuvrant dans des écoles à travers le pays.

Aujourd'hui, elle est directrice adjointe à l'école St. Mary, dans la province d'Udon Thani, dans le nord-est du pays, à environ 600 km de Bangkok.

Les deux cousins se sont rapprochés depuis que Jorge Mario Bergoglio est devenu le pape François en 2013.

Chaque fois qu’elle se rend en Argentine pour retrouver sa famille, Sœur Ana Sivori fait un passage de quelques jours par le Vatican pour rendre visite au pape. La dernière fois qu'ils se sont vus, c'était en 2018, dans une réelle communion autour de leur amour pour les livres.

cousine-pape-Thailande
Une photo du pape François et de la soeur Ana Rosa Sivori (REUTERS / Jiraporn Kuhakan)

"Lorsque nous parlons, nous nous sentons frères et sœurs. Pour moi, bien sûr, je sais qu'il est le pape ... mais nous parlons simplement."

Elle se rendra à Bangkok avant l'arrivée du souverain pontife et le suivra pendant sa visite, à la demande de ce dernier.

Lors de son voyage en Thaïlande, le pape François doit rencontrer le roi Maha Vajiralongkorn, le patriarche suprême du bouddhisme, des personnalités et des étudiants catholiques, avant de s'envoler pour le Japon. Le journal La Croix souligne que les réfugiés ne devraient pas être au programme de la visite papale au grand dam de certains catholiques du royaume qui considèrent qu’il s’agit d’une réalité cruciale pour ce pays.

La sœur Sivori sort d’une enveloppe de lettres manuscrites et des cartes postales du Vatican et les lit avec tendresse.

"Quand je le rencontrerai, je l'appellerai par son nom, Jorge. Pape François vient juste après", dit-elle.

"Je suis fier de lui."

0 Commentaire (s)Réagir