TEST: 2238

DROGUE – 2 millions de dollars pour la capture du baron de l’opium

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 13/12/2010 à 00:00 | Mis à jour le 23/08/2019 à 06:17

Une opération conjointe entre la Thaïlande et les Etats-Unis afin de retrouver le plus gros trafiquant d'opium du Triangle d'or vient de passer à l'étape supérieure, et des avis de recherche figurent depuis peu sur des porte-bouteilles dans les bars du royaume, rapportait hier le Bangkok Post.

On y voit le visage du Birman Wei Hsueh-kang, chef de l'Armée Unie de l'Etat Wa, une milice composée de 30.000 hommes. Pour maximiser son impact, ces petites affiches sur les porte-bouteilles sont écrites en dix langues et rappellent la récompense de 2 millions de dollars offerte pour toute information menant à sa capture. On les retrouve dans les endroits "chauds" où circule la drogue, dont les points de transit entre les frontières, les ports, et même dans les bars à filles de Nana Plaza. Nommée "Hot Spot" et lancée il y a déjà trois mois, cette opération est menée par l'Agence américaine de lutte contre la drogue (DEA) et le Département anti-narcotiques de la police thaïlandaise. Un porte-parole de l'ambassade américaine en Thaïlande assure que cette technique a déjà porté ses fruits, notamment avec la promotion du site lancé en juin dernier dea-rewards.com, qui recense les avis de recherche et dont l'affluence est grandissante. "Nous avons reçu plusieurs pistes de la Thaïlande et d'autres pays dans le monde. Elles montrent un fort potentiel et sont toujours en cours d'investigation".
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale