Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Deux policiers enlevés puis tués dans le sud de la Thaïlande

Par Agence France Presse | Publié le 27/02/2019 à 09:34 | Mis à jour le 27/02/2019 à 09:43
Photo : Udeyismail (archives)
Policiers assassines Thailande

Deux policiers ont été tués dans l'extrême sud de la Thaïlande, en proie à une rébellion séparatiste musulmane, a-t-on appris mercredi auprès de la police.

Huit rebelles présumés se sont introduits mardi soir dans un café de la province de Narathiwat, près de la frontière malaisienne, où se trouvaient les policiers. "Ils se sont emparés de leurs armes et les ont forcés à monter dans une camionnette", a déclaré à l'AFP le lieutenant Sarayuth Khotchawong.

Les corps des deux hommes, l'un de confession bouddhiste, l'autre musulmane, ont été retrouvés à quelques centaines de mètres de là, le véhicule ayant été incendié par les ravisseurs, a précisé la police.

Par ailleurs, un garde forestier a été tué mardi dans l'explosion d'une bombe dans la province de Yala.

Depuis 2004, la Thaïlande, majoritairement bouddhiste, est aux prises avec une insurrection séparatiste dans plusieurs provinces à majorité musulmane frontalières de la Malaisie, un conflit qui a fait près de 7.000 morts, en majorité des civils.

Les attentats se font plus rares depuis le coup d'Etat de 2014, la junte militaire ayant renforcé les patrouilles et les couvre-feux. Au total, 218 personnes ont ainsi été tuées en 2018 contre près de 900 en 2007, d'après les chiffres de l'organisation Deep South Watch.

Malgré cela, les négociations se sont enlisées, les autorités thaïlandaises ne parvenant pas à réunir autour de la même table une rébellion éparpillée en plusieurs entités, parfois difficiles à identifier.

Et les tensions se sont ravivées ces dernières semaines: en janvier, quatre supplétifs de l'armée ont notamment été abattus devant une école, tandis que deux moines bouddhistes ont été tués et deux autres blessés à l'intérieur d'un temple.
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir