TEST: 2238

PERIPLE – Un Français pédale de Bangkok à Châteaudun pour éliminer le CO2 !-

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 30/06/2008 à 02:00 | Mis à jour le 21/11/2018 à 15:16
Photo : (Photo LPJ Aurélien Barbin)
periple bangkok chateaudun co2

Hier, un Français s'est lancé dans une aventure "bicyclétale" écolo destinée à sensibiliser les esprits aux émissions de gaz à effet de serre. En pédalant de Bangkok à Châteaudun, Frédéric Linget espère même racheter quelques centaines de tonnes de carbone qui pèsent sur sa conscience

Après 10 ans passés en Asie, Frédéric Linget a quitté hier Bangkok pour rallier Châteaudun sa ville natale dans l'Eure-et-Loir. Son projet, parcourir 17 pays soit 20.500 kilomètres à vélo, sans émettre le moindre gramme de CO2. Au contraire, il compte "racheter"au cours de son aventure ses émissions CO2 passées. "J'ai poussé le raisonnement un peu plus loin, dit-il, j'ai calculé mes émissions de carbone depuis 30 ans, soit environ 400 tonnes et j'ai proposé aux entreprises, collectivités et particuliers partenaires de mon projet de m'aider à les compenser en achetant des crédits carbone correspondants."Mais comment ça marche ?

De l'euro contre du carbone
Grâce aux dons collectés, Frédéric participera au financement de projets menés par une ONG réduisant les émissions de CO2 à hauteur de la quantité voulue. Il a pour l'heure rassemblé 1.000 euros. Via l'ONG Climat Mundi, un don de 1.000 euros participera par exemple à construire une usine électrique utilisant la biomasse en Inde ou un barrage hydroélectrique en Chine. Frédéric estime que 1.000 euros permettent au pays pollueur de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 50 tonnes. "Tout ce que j'ai émis en carbone depuis 32 ans sera compensé par ce que certains pays pollueurs ne rejetteront pas dans l'atmosphère, explique-t-il, il y a alors un rééquilibrage de la balance."
Frédéric devra donc rassembler environ 8.000 euros durant toute son aventure pour compenser ses émissions de CO2. Selon le Dunois, ce modèle de compensation, surtout répandu dans les pays anglo-saxons, doit néanmoins s'accompagner d'une prise de conscience individuelle. "Au cours de mon voyage, j'expliquerai mon projet sans pour autant donner de leçons, indique Frédéric. Notre approche vis-à-vis de l'environnement n'est pas la même que dans les pays que je traverserai, mais mon voyage fera réfléchir, ça c'est l'important."
Son départ de Bangkok dimanche dernier a mis un point final à l'aventure de Frédéric en Asie. Il devrait donc rentrer en France avec beaucoup de bons souvenir et surtout 400 tonnes de CO2 en moins sur la conscience.
Aurélien BARBIN. (www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 30 juin 2008

Voir le site de Frédéric Linget  
Voir le site de Climat Mundi

- Un habitué des aventures asiatiques à vélo.-
Pour cet ingénieur en génie mécanique, ce périple Bangkok-Châteaudun n'est pas la première aventure "Bicyclétale". Frédéric effectue son premier voyage à vélo en 2001 par un parcours de 200 Km entre la Thaïlande et la Birmanie. Puis en 2005 le Français enfourche à nouveau son VTT pour couvrir 1.350 Km en solitaire le long de l'ancienne piste Hô Chi Minh. Il enchainera durant les deux années suivantes, entre 2005 et 2007, quatre voyages d'environ 1.000 kilomètres en moyenne chacun. Il parcourt successivement le grand Ouest thaïlandais, le long de la frontière birmane, puis la province de Nan en 2006, avant d'explorer le triangle d'émeraude (zone frontalière jouxtant la Thaïlande, le Laos et le Cambodge) à la rencontre du Mékong et de l'Isaan. Enfin en avril 2007, il effectue le tour du plateau des Bolavens et les 4.000 îles du Mékong, nommées "sii pha don"en lao, endroit où le Mékong se divise en une multitude de bras.
(www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 30 juin 2008

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale