De Bangkok à Bruxelles, le Petit Prince d’Arnaud Nazare-Aga poursuit son voyage

Par Catherine Vanesse | Publié le 23/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 24/02/2022 à 11:04
Photo : https://expo-petitprince.com/
Le Petit Prince d’Arnaud Nazare-Aga poursuit son voyage

Connu pour ses sculptures en résine, l’artiste-plasticien français Arnaud Nazare-Aga a réalisé une série dédiée au Petit Prince que le public découvrira à Bruxelles après le succès phénoménal de Lyon.

 

Les sculptures du Petit Prince réalisées par Arnaud Nazare-Aga, artiste plasticien français basé à Bangkok, s’apprêtent à prendre possession du Palais des Expositions à Bruxelles du 25 février au 30 juin 2022 après le succès de Lyon. En effet, plus de 135.000 visiteurs se sont rendus à l’espace "La Sucrière" à Lyon malgré la crise sanitaire. 

Être présent avec mes sculptures à Bruxelles, c’est très symbolique pour moi puisque c’est la première fois que j’expose dans une capitale européenne, qui plus est, la capitale de l’Union européenne!”, commente d’emblée Arnaud Nazare-Aga quelques jours avant de s’envoler pour la Belgique afin d’installer ses oeuvres. 

Intitulée “Antoine de Saint-Exupéry : Un Petit Prince Parmi les Hommes”, l’exposition rend hommage au célèbre auteur en dévoilant des objets personnels, des photos, des manuscrits, des dessins inédits ainsi qu’une partie totalement immersive grâce aux sculptures fluorescentes et tactiles d’Arnaud Nazare-Aga.

 

L'artiste plasticien Arnaud Nazare-Aga installe l'exposition du Petit Prince a Bruxelles
L'artiste plasticien Arnaud Nazare-Aga installe l'exposition de ses sculptures lors de l'exposition Le Petit Prince à Bruxelles. Photo courtoisie

 

Le visiteur aura l’impression de rentrer dans l’espace, avec les murs peints en noir et décorés de milliers d’étoiles, les 17 sculptures semblent flotter dans l’univers. C’est une véritable immersion, même pour les non-voyants, puisque l’on peut toucher les œuvres", détaille l’artiste de 57 ans. 

En parallèle, l’exposition "L’Envol des Pionniers" à Toulouse est prolongée jusqu’au mois de novembre 2022. Situé sur le site culturel de Toulouse-Montaudran, là où s’est envolé pour la première fois Antoine de Saint Exupéry en tant que pilote, l’exposition retrace ainsi les étapes de la vie de ce pilote volant, depuis son vélo ailé de petit garçon jusqu’à sa mort tragique à bord du légendaire Lockheed F-5 Lightning au-dessus de la Méditerranée. Une dizaine de sculptures en couleur d’Arnaud Nazare-Aga y sont également visibles.

 

Une scultpure du Petit Prince d'Arnaud Nazare-Aga a Lyon
Plus de 135.000 visiteurs se sont rendus à l’espace "La Sucrière" à Lyon pour admirer l'exposition Le Petit Prince. Photo courtoisie Arnaud Nazare-Aga

 

Le Petit Prince, une histoire magique

Après plusieurs expériences entre l’Europe et l’Asie, Arnaud s’installe en Thaïlande en 2005, pour autant ce n’est qu’en 2011 qui reprend sa carrière artistique en fondant son studio PAJ’Art et en se lançant dans la création de sculpture en résine et fibre de verre finies à la peinture acrylique. Ses collections sont connues pour leurs sculptures amusantes, aux couleurs vives et voluptueuses Sumo, Hippop’Art, Whale Pop, Goril’Pop. 

Lors d’une visite à Bangkok, Nicolas Delsalle, délégué général de la Fondation Antoine de Saint Exupéry, repère l’un des sumos d’Arnaud Nazare-Aga. Très vite, il lui propose de réaliser des sculptures du Petit Prince pour les non-voyants.

 

Sculpture du Petit Prince par Arnaud Nazare-Aga
Une partie de l'exposition Le Petit Prince consiste en une série de sculptures blanches baignées de lumière noire qui donnent l'impression qu'elles sont suspendues dans l’espace ajoutant à la magie. Photo courtoisie Arnaud Nazare-Aga

 

Si l’idée m’inspire, à l’époque je n’en vois pas la finalité. D’une part, parce que la figure du Petit Prince est tellement universelle qu’il y a un risque en tant qu’artiste de ne pas réaliser une œuvre à la hauteur de l’original. Et d’autre part, j’ai besoin qu’il y ait un lien entre les choses que je fais dans ma vie et je n’en voyais pas…”, détaille le Parisien d’origine.

Traduit dans 450 langues et dialectes, le livre Le Petit Prince est le deuxième best-seller juste après la Bible avec plus de 200 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis sa sortie en 1943. Encore aujourd'hui, il s'en écoule 5 millions par an. 

 

Un lien familial avec Antoine de Saint-Exupéry

En recherche de lien et de sens pour se lancer dans le projet, Arnaud Nazare-Aga découvre que son grand-père a connu Antoine de Saint-Exupéry, rien que ça. 

Au tout début du 20e siècle, Djibrail Nazare-Aga a en effet volé avec Saint-Exupéry à bord du fameux aéroplane Breguet XIV. Ensuite, ils se sont rencontrés régulièrement lors de réunions entre pionniers de l’aviation jusqu’à la disparition de l’auteur lors d’un vol le 31 juillet 1944 au large des côtes marseillaises. 

La coïncidence était stupéfiante. À ce moment-là, je me suis dit que je devais créer ses sculptures, pas seulement le Petit Prince et le renard, mais aussi tous les autres personnages : le géographe, l’allumeur de réverbères, l’homme d’affaires, etc.”, commente Arnaud dont les premières oeuvres du Petit Prince ont été présentées à l’Alliance française de Bangkok en 2014. 

 

Affiche de l'exposition Le Petit Prince a Bruxelles en 2022
L'exposition Le Petit Prince se tiendra au Palais des Expositions à Bruxelles du 25 février au 30 juin 2022. Photo courtoisie Arnaud Nazara-Aga

 

Au total, Arnaud et son équipe réalisent 17 pièces en couleurs et 17 autres fluorescentes et tactiles, un défi pour le plasticien. “Au départ, on m’a demandé de faire des sculptures blanches. J’essaye de trouver un moyen de les mettre en valeur afin que le public réalise qu’elles sont tactiles, mais je ne le sens pas! Jusqu’au jour où j’imagine ces sculptures comme flottant dans l’espace en les rendant fluorescentes”, se souvient-il avec enthousiasme. 

Depuis 2020, le public français a pu découvrir pour la première fois les œuvres d’Arnaud Nazare-Aga à Toulouse, Lyon avant de continuer vers la Belgique et sans doute d’autres villes européennes dans les mois à venir. Jusqu’ici, l’artiste avait principalement exposé en Asie où depuis 2015, il estime que plus d’un million de personnes ont pu voir ses expositions à Singapour, à Hong Kong ou encore en Corée. 

Pour suivre le travail d'Arnaud Nazare-Aga, rendez-vous sur https://www.nazare-aga.com/ ou sur Instagram

 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale