TEST: 2238

Centre culturel de Bangkok: au revoir l’art, place au co-working

Par Sophie GOUSSET | Publié le 14/05/2018 à 11:18 | Mis à jour le 18/01/2022 à 05:15
Photo : LPJ Bangkok.com - Bangkok Art and Cultural Center
BACC-740

Le Centre Culturel et Artistique de Bangkok (BACC) pourrait être converti en lieu de co-working selon le gouverneur de la capitale thaïlandaise, Asawin Kwanmuang. Une réunion avec la mairie est prévue mardi. Le même jour, un rassemblement contre cette annonce se tiendra au BACC

Coup d’éclat dans le monde de l’art. Le gouverneur de Bangkok, Asawin Kwanmuang a annoncé vendredi vouloir transformer le BACC en espace de co-working sur les trois derniers étages du centre, alloués normalement aux expositions. 

Le Réseau des Artistes pour un BACC libre et gratuit doit se rassembler le 15 mai au centre culturel pour protester. En parallèle, le gouverneur et les responsables de la Bangkok Metropolitan Administration (BMA) s’entretiendront pour évoquer l’idée de la reconversion. 

Le tout récent centre culturel de Bangkok est l’un des seuls lieux de la ville où le public peut gratuitement accéder aux différentes expositions et séminaires. La fondation du BACC, en charge de la gestion du centre jusqu’en 2021, et son directeur, Pawit Mahasarinand, ont à cœur de conserver l’identité du bâtiment. 

Cependant, ce dernier craint que la gestion du centre ne soit transférée à la BMA à la suite de la réunion de mardi, confie-t-il au journal Khaosod. Auquel cas, l’administration de la ville gèrera à sa guise le financement et l’utilisation du centre. 

Parallèlement à la mobilisation du 15 mai, les artistes ont lancé le hashtag #freeBACC et une pétition sur Internet. Ils réclament également le limogeage du gouverneur Asawin, souligne le journal The Nation

Le BACC est un symbole culturel depuis sa création en 2008. Et, depuis le coup d’Etat de 2014, le centre est aussi un lieu régulièrement occupé par les rassemblements pro-démocratie. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale