TEST: 2238

Ce jeune thaïlandais voit un aliment d’avenir dans la plume de poulet

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 17/12/2020 à 01:26 | Mis à jour le 17/12/2020 à 03:34
Photo : REUTERS / Prapan Chankaew - Sorawut Kittibanthorn récupere des plumes de poulet dans un abattoir de la province de Nakorn Pathom
Sorawut-Plume-poulet-aliment

Un jeune chercheur thaïlandais a pour projet de recycler les millions de tonnes de plumes de poulets jetées chaque année pour en faire des aliments de choix

Alors qu’il cherchait de nouveaux types de déchets à recycler durant ses études à Londres, Sorawut Kittibanthorn a trouvé un intérêt particulier dans les quelques millions de tonnes de plumes de poulet jetées chaque année. 

De retour dans son pays natal, la Thaïlande, le jeune homme de 30 ans recherche aujourd’hui des fonds pour poursuivre ses recherches afin de déterminer la meilleure façon de transformer le composant nutritif contenu dans les plumes en une poudre qui peut être transformée en une source de nourriture maigre et riche en protéines.

"La plume de poulet contient des protéines et si nous sommes capables de servir cette protéine à d'autres dans le monde, la demande... aidera à réduire les déchets", explique Sorawut Kittibanthorn à Reuters.

Et le potentiel semble énorme. Sorawut estime en effet à environ 2,3 millions de tonnes la quantité de plumes qui sont jetées chaque année aux ordures rien qu'en Europe. Et en Asie, où la consommation de volaille est généralement plus élevée, il pense qu'il pourrait y avoir jusqu'à 30% de déchets de plumes en plus.

Un Thailandais developpe un aliment a base de plume de poulet
Sorawut Kittibanthorn présentait des plats à base de plumes de poulet dans une cuisine de Bangkok, le 14 décembre 2020. Photo REUTERS / Juarawee Kittisilpa

Sorawut, qui a effectué un master sur les matériaux du futur à Londres, estime que l'idée doit encore passer par d'autres phases de recherche et de développement.

Mais certains prototypes ont d’ores et déjà reçu des critiques positives, notamment sa version des nuggets de poulet ainsi qu’un substitut de steak.

"Vous savez que la texture est très complexe et avancée. C'est quelque chose que l’on aurait pas imaginé, ce que les plumes de poulet vont pouvoir improviser dans ce genre de plat", s’étonne la blogueuse culinaire Cholrapee Asvinvichit, après avoir attaqué un "steak" en sauce, avec purée pommes de terre et salade. "Je peux facilement imaginer que cela me (soit servi) dans un étoilé Michelin ou une table gastronomique."

Un Thailandais developpe un aliment a base de plume de poulet
Sorawut Kittibanthorn prépare des steaks à base de plumes de poulet à Bangkok, le 14 décembre 2020. Photo REUTERS / Juarawee Kittisilpa

Hathairat Rimkeeree, professeur de sciences alimentaires à l'Université Kasesart, a lui aussi été agréablement surpris par les résultats.

"Je pense que cela a le potentiel de devenir une source de nourriture alternative dans l'avenir."

Les substituts végétaux à la viande gagnent en popularité à mesure que de plus en plus de gens se tournent vers des régimes végétaliens ou végétariens, les gens étant de plus en plus soucieux pour leur santé, mais aussi le bien-être animal et les risques environnementaux liés à l'élevage intensif.

Même si la nourriture à base de plumes ne saurait évidemment être classée dans les aliments végétaliens ou végétariens, Sorawut estime que cela devrait être considéré comme gastronomie éthique.

"Je prévois d'approcher les restaurants zéro déchet parce que même si ces plats sont fabriqués à partir de déchets de volaille, il s'agit toujours d'un sous-produit animal (que nous consommons normalement)."

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale