TEST: 2238

BIRMANIE/THAILANDE – Suu Kyi satisfaite de son premier voyage à l’étranger

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 04/06/2012 à 00:00 | Mis à jour le 29/11/2018 à 05:45

La chef de file de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi est rentrée hier dans son pays, après une visite de six jours en Thaïlande, son premier voyage à l'étranger depuis 24 ans.

Durant cette période, la lauréate du prix Nobel de la paix, qui a passé au total 15 années en résidence surveillée, n'avait pas osé quitter son pays de peur de ne pas être autorisée à y revenir. Hier, elle a qualifié sa visite en Thaïlande de "très satisfaisante" en parcourant les allées de l'aéroport de Rangoun où elle a débarqué, flanquée de journalistes et de photographes. Après avoir promis de l'aide mercredi à des immigrés birmans de la province de Samut Sakhon qui souhaitent rentrer au pays, Suu Kyi a fait de même samedi auprès de réfugiés vivant dans des camps en Thaïlande, chassés de Birmanie par les combats entre l'armée et des rebelles de minorités ethniques. La chef de file de l'opposition birmane, qui a pris la parole vendredi au Forum économique mondial pour l'Asie de l'Est, a appelé la communauté internationale à adopter un certain "scepticisme", insistant sur la nécessité d'améliorer l'état de droit pour permettre le développement du pays. Quel que soit le chemin parcouru, a-t-elle expliqué en substance, beaucoup reste à faire, en particulier pour améliorer l'état de droit. "Les bonnes lois existent déjà en Birmanie mais nous n'avons pas de système judiciaire propre et indépendant", a-t-elle regretté. "Investisseurs en Birmanie, soyez prévenus s'il vous plaît: même la meilleure loi sur les investissements ne sera d'aucune utilité s'il n'y a pas de tribunal suffisamment propre et indépendant pour l'appliquer (...) de façon juste". Aung San Suu Kyi a également insisté sur la nécessité que les futurs investissements soient transparents, et non pas entachés de corruption.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale