TEST: 2238

BIRMANIE – 2.000 réfugiés Karens fuient dans la jungle birmane

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 26/01/2010 à 01:00 | Mis à jour le 23/06/2019 à 13:23

Un groupe humanitaire a exprimé ses inquiétudes la semaine dernière après que 2.000 villageois Karens se sont réfugiés dans la jungle birmane pour éviter des attaques de la part des soldats gouvernementaux. L'exode a démarré dimanche 17 janvier lorsque l'armée a abattu trois personnes, brûlé des maisons et obligé les villageois au travail forcé, selon le groupe humanitaire Free Burma Rangers (FBR). "Il n'y a pas eu d'offensive majeure pour le moment mais plus de 2.000 personnes ont été déplacées après les attaques de cette semaine", révèle un rapport de FBR. Près de dix-milles réfugiés vivent dans des camps installés à la frontière en Thaïlande, mais ceux déplacés la semaine dernière sont toujours cachés dans la jungle. "Ils n'ont pas pu amener beaucoup de matériel, en particulier des couvertures. La saison est désormais très froide, et ils ne peuvent pas allumer de feu car sinon l'armée viendra les abattre", a expliqué dimanche Saw Steve du Karen Internally Displaced People, un autre groupe humanitaire. Plusieurs analystes ont expliqué que la junte chercherait à débarrasser le pays des derniers vestiges des activités des insurgés, qui veulent une plus grande autonomie, avant de mettre en place des élections nationales promises cette année.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html avec AFP) mardi 26 janvier 2010
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale