Mardi 17 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bangkok renoue avec la procession de barges royales

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 15/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 08/07/2019 à 02:53
Photo : La barge royale Suphannahong lors d'une procession royale nocturne en Octobre 2003 (Photo Thailand: Traits and Treasures, National Identity Board, ©2005 by Office of The Permanent Secretary, The Prime Minister's Office, ISBN 974-9771-52-4)
procession_royale

Une grande procession des 52 barges royales aura lieu le long de la rivière Chao Praya le 22 octobre prochain dans le cadre des festivités du 84ème anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej. Cette somptueuse manifestation traditionnelle, qui n'avait plus été organisée depuis 2007, marquera également la fin de la saison des pluies et du carême bouddhique

La marine royale a organisé ce mardi une répétition de la grande procession de barges royales qui aura lieu le 22 octobre prochain sur le Chao Praya pour célébrer la fin du septième cycle de vie du roi Bhumibol Adulyadej. Cet événement, qui impliquera le mois prochain 52 barges et 2.200 rameurs, est unique au monde et revêt un caractère exceptionnel. Seulement seize processions ont eu lieu en soixante ans de règne de Rama IX, la dernière remontant au 5 novembre 2007 en l'honneur des 80 ans du souverain. Le défilé, appelé officiellement "Praratcha Phitho Phra Yuha Yatra Cholomak" (procession royale sur le fleuve), possède une signification à la fois politique et religieuse.

La procession, présidée par le roi ou l'un de ses représentants, s'achève par une cérémonie bouddhique dite "Kathin" (Tawat Kathin Luang) à l'occasion de laquelle des robes couleur safran et divers présents sont remis aux moines du temple royal Wat Arun (Temple de l'aube). Il s'agit aussi de célébrer la sortie du carême bouddhique ou "Ork Phansa", c'est à dire la fin de la saison des pluies et de la retraite spirituelle des moines qui aura duré environ trois mois. Les barges transportent également des reliques et images sacrées du Bouddha jusqu'aux lieux de culte.

Une traversée somptueuse du vieux Bangkok

Le coup d'envoi de la procession du 22 octobre devrait être donné à 15h30 par le prince héritier Maha Vajiralongkorn, chargé par le roi de présider la cérémonie. La flotte de 52 barges descendra le fleuve Chao Praya durant environ une heure sur un trajet de 4,5 kilomètres. Le point de départ du défilé est l'embarcadère Wasukri Pier, situé dans le district de Dusit. Les navires passeront ensuite devant les principaux monuments historiques bordant le fleuve tel le Palais Royal ou le Wat Pho, et achèveront leur voyage au temple Wat Arun où aura lieu la cérémonie royale Kathin.

Le prince prendra place dans la barge royale Suphannahong surnommée le "Cygne d'Or", une allusion à la proue de l'appareil qui représente un Hamsa, le cygne sacré chevauché par le dieu hindou Brahmâ. Cette embarcation en teck, de 46 mètres de long, est considérée comme un chef d'?uvre de l'architecture navale thaïlandaise.

Elle a été construite en 1911 sous le règne de Rama VI. Trois autres barges royales constitueront le cortège princier, dont la Narai Song Suban, considérée comme la barge attitrée du roi Bhumibol. Une quarantaine d'embarcations d'escorte, à la proue décorée d'animaux sculptés ou d'élégantes dorures, s'achemineront alors à leur tour vers le temple tandis que des chanteurs et tambours accompagneront le défilé de leurs psalmodies rituelles.

Agathe Charnet (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) jeudi 15 septembre 2011

La perpétuation d'une tradition pluri-centenaire

Les historiens estiment la période de la première cérémonie de procession de barges royales à l'ère Sukhothaï, lors du règne du roi Ramkhamheang (1275-1316). Ce type de procession a ensuite été associée à la cérémonie royale Kathin lors de l'ère Ayutthaya au quatorzième siècle. C'est le roi Rama Ier (1782-1809) qui a été l'instigateur du transport d'images sacrées sur le fleuve. Souvent interrompue par les aléas de l'Histoire, déplacée d'Ayutthaya à Bangkok, cette tradition propre à la Thaïlande n'a cependant jamais totalement disparu. Le roi actuel Bhumibol Adulyadej a été l'un de ses principaux défenseurs au XXe siècle.

Lors de son retour en Thaïlande en 1951, il a ordonné la réparation des barges endommagées par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale puis a rétabli le défilé des vaisseaux royaux sur le Chao Praya. Il a également exigé en 1959 que la procession royale soit de nouveau combinée aux cérémonies religieuses. Les barges royales sont aujourd'hui considérées comme des trésors nationaux et peuvent être admirées au Musée national des barges royales situé sur la rive ouest du Chao Praya, près de l'hôpital Siriraj. La procession est aussi l'occasion pour les habitants du royaume de rendre hommage aux voies fluviales qui accompagnent et rythment leur quotidien depuis des siècles.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Sur le même sujet