TEST: 2238

Visakha Pucha: le bouddhisme fête 2.600 ans !

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 16/05/2011 à 00:00 | Mis à jour le 15/05/2022 à 07:40
Photo : Jean-Louis DUZERT
bouddha2

Demain, 17 mai, sera un jour férié dans la plupart des pays bouddhiques qui célèbreront Visakha Pucha. Visakha Pucha correspond au jour de la pleine lune du mois hindou Vaisakha. Il s'agit de la fête la plus importante du calendrier bouddhique alors que cette année marque le 2600e anniversaire du Bouddhisme, qui a vu son commencement le jour où le Bouddha a atteint le stade de l'illumination

Visakha Pucha est un jour très important dans la tradition bouddhique. Il correspond en effet aux trois grandes étapes de la vie du Bouddha qui sont la naissance du prince Siddhârta, en 623 avant J.C., son illumination en 588 avant J.C., et l'accession du Bouddha au Nirvana, 45 ans plus tard.

Chacun des ces événements s'est déroulé durant la pleine lune du mois hindou Vaisakha (6e mois lunaire), qui tombe généralement en mai. A cette date, les fidèles mettent des drapeaux religieux devant leur maison et se rendent dans les temples pour participer à des cérémonies d'acquisition de mérites.

Dans la matinée, ils apportent des offrandes aux moines et écoutent leurs sermons. À la nuit tombée une procession à la bougie, appelée "Wien Thien", a lieu dans tous les temples du pays. "Wien Thien" consiste à effectuer trois tours du temple dans le sens des aiguilles d'une montre, en tenant trois bâtons d'encens, des fleurs (généralement un lotus) et une bougie. Ainsi, les dévots rendent hommage au Bouddha, à son enseignement (le Dharma), et à ses disciples (la Sangha). Ils doivent également s'abstenir de tuer tout animal, de boire de l'alcool ou d'absorber des substances toxiques pendant trois jours. La vente d'alcool sera d'ailleurs interdite le 17, les autorités ayant fait savoir que toute infraction serait passible d'une amende et d'une peine de prison de 6 mois.

Néanmoins, les célébrations ont déjà démarré depuis quelques jours. Le 12 mai dernier, un sommet international rassemblant près de 1.800 moines et universitaires de 85 pays avait lieu dans l'université bouddhique Maha Chulalongkorn Rajavidyalaya dans la province d'Ayutthaya. Aujourd'hui, jour officiellement chômé pour permettre de faire le pont entre le week-end et le 17, une marche de pèlerinage était prévue en début de matinée dans les environs de Chiang Mai, depuis le du pied du mont (Doi) Suthep jusqu'au temple Wat Prathat Doi Suthep, situé à 1.073 mètres d'altitude, construit en 1383.

P.Q. lundi 16 mai 2011

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale