Lundi 20 septembre 2021

La Thaïlande adopte l'auto-dépistage et l’auto-isolement pour soulager son dispositif

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 14/07/2021 à 03:01 | Mis à jour le 14/07/2021 à 04:06
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun -
Test PCR de depistage du Coronavirus effectue en Thailande

La Thaïlande a donné son feu vert mardi au principe de l'auto-dépistage et de l'auto-isolement à domicile des gens présentant des symptômes légers, alors que le système de santé est sous pression.

Les autorités thaïlandaises ont approuvé mardi l’utilisation de kits d’auto-dépistage du coronavirus et le recours à l’auto-isolement des personnes testées positif mais asymptomatiques ou ayant des symptômes légers de la maladie Covid-19.

Ces deux décisions publiées dans le journal officiel thaïlandais, la Gazette Royale, sont destinées à alléger la charge qui pèse dangereusement sur le système de santé face à une troisième épidémie persistante.

Une charge produite en bonne partie par la stratégie thaïlandaise elle-même, puisque le protocole thaïlandais prévoyait jusqu’ici la prise en charge systématique de toute personne testée positif au coronavirus SARS-CoV-2.

Libérer des lits d'hôpitaux et du personnel soignant

La méthode s’était révélée efficace pour les deux premières épidémies début et fin 2020, mais face à une troisième poussée épidémique plus forte et dans un contexte de dépistage plus large qu’auparavant, une prise en charge systématique devient problématique pour le système de santé thaïlandais car elle mobilise des milliers de lits pour rien. Cela alors que la très grande majorité des cas positifs est asymptomatique et que le nombre d’infections signalées chaque jour a été quasiment multiplié par trois sur la semaine passée, tournant autour des 9.000 cas quotidiens.

L'auto-isolement suppose que les gens sans symptômes ou avec symptômes légers se confinent chez eux ou dans leur communauté et surveillent eux-mêmes leur état de santé. Les autorités ont fait savoir que les personnes enregistrées en auto-isolement pourront se faire rembourser leurs frais médicaux, de médicaments, et pour tout équipement médical utilisé pendant la période de confinement à domicile, rapporte le Bangkok Post.

Simplifier le dépistage

La Thaïlande a également adopté l’auto-dépistage avec un kit de antigénique rapide en vue non pas de remplacer le test RT-PCR, mais au moins d'en réduire le nombre - ce test peu pratique et relativement désagréable consiste en un prélèvement naso-pharyngé réalisé grâce à un écouvillon réalisé par des professionnels dans un centre de dépistage. Cela devrait permettre de désengorger les centres de dépistage à Bangkok qui ont été surchargés ces dernières semaines.

Les kits de dépistage antigénique devraient être disponibles à la vente la semaine prochaine. Seules les institutions médicales et les pharmacies autorisées avec un pharmacien agréé seront habilitées à vendre ces kits, a déclaré le Dr Paisal Dunkhum, secrétaire général de l'agence thaïlandaise de contrôle des médicaments et des produits alimentaires (FDA).

Le Bangkok Post note toutefois que les prix des tests visibles sur le marché actuellement varient entre 200 bahts et 700 bahts pièce. Alors que le smic thaïlandais varie entre 313 et 336 bahts par jour selon les provinces et que des millions de personnes sont au chômage en raison de la crise economique, la question du prix de ce test risque de peser lourd pour beaucoup. Le responsable de la FDA a ajouté que des efforts étaient engagés pour abaisser le prix des kits à environ 100 bahts (2,60 €).

La Thaïlande a enregistré mardi 8.685 infections au coronavirus et 56 morts du Covid-19. Depuis le début de cette troisième épidémie en avril, 2.753 décès ont été attribués au Covid-19.

0 Commentaire (s) Réagir