Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2238

Peu confiants en mai, les industriels thaïlandais gardent un brin d’optimisme

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 09/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 09/06/2021 à 04:47
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha (archives)
Une grue charge un cargo dans le port de Bangkok en Thailande

L’indice de confiance des industriels thaïlandais a chuté pour le deuxième mois consécutif en mai, atteignant son niveau le plus bas depuis 11 mois, alors que le pays traverse une troisième épidémie de coronavirus et que la vaccination promet tarde, a déclaré mardi un groupe d'industries.

La Fédération des industries thaïlandaises (FTI) a fait savoir que son indice de confiance des industries thaïlandaises (TISI) était tombé à 82,3 le mois dernier, contre 84,3 en avril, lorsque la dernière épidémie est survenue.
Le TISI s’inscrit sur une échelle de 0 à 200. Lorsqu’il est inférieur à 100, cela tend à indiquer que les acteurs industriels sont pessimistes, autour de 100 qu'ils perçoivent la situation comme étant relativement stable, et au-dessus de 100 qu’ils pressentent une amélioration de la situation.

La Thaïlande, très dépendante du tourisme, a démarré lundi sa campagne de vaccination de masse et prépare une réouverture progressive sans quarantaine aux visiteurs étrangers vaccinés durant le reste de l’année, qui se fera en fonction de l'avancement de la vaccination.

"La troisième épidémie est encore active, de nouveaux clusters continuent d'émerger, particulièrement dans les usines, affectant le secteur manufacturier. Avec ça, les vaccinations se font lentement", a déploré le président de la FTI, Supant Mongkolsuthree, lors d'un briefing.

Signes d'optimisme sur la relance

La Thaïlande a signalé mardi 2.662 nouvelles infections et 28 nouveaux décès, ce qui traduit une stabilisation mais aussi une persistance de l'épidémie depuis plusieurs semaines. Cette troisième vague de contamination en Thaïlande représente plus de 80% du total depuis début 2020 et environ 93% des décès.

La FTI relève toutefois un signe positif : l'indice de confiance au regard des trois mois à venir s'est redressé depuis avril en raison de l'optimisme suscité par les plans de relance économique du gouvernement ainsi que l'augmentation des exportations, un moteur clé de la croissance thaïlandaise.

La FTI a exhorté le gouvernement à accélérer le rythme des vaccinations et à mettre en place des mesures supplémentaires pour soutenir les petites entreprises, en particulier dans le secteur du tourisme, qui souffre depuis plus d’une année.

0 Commentaire (s) Réagir