Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MANIF ANTI-CORRUPTION – Des dizaines d’étudiants arrêtés, le parc Rajabhakti fermé

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 07/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 08/12/2015 à 23:27

Les militaires ont arrêté aujourd'hui des dizaines d'étudiants thaïlandais qui se rendaient dans le parc public de Rajabhakti, à Hua Hin. Ce site dédié à la monarchie et récemment construit par l'armée, est au cœur d'un scandale de corruption des plus gênants pour une junte qui s'est autorisée il y a un peu plus d'un an à prendre le pouvoir pour "remettre la Thaïlande en ordre".

"Les autorités les ont arrêtés pour les empêcher d'atteindre leur destination", a indiqué à la presse le porte-parole de la junte, le colonel Winthai Suvaree.

Le parc "a été conçu pour que les Thaïlandais rendent hommage" à la monarchie, et non pas pour des manifestations ou des événements, a-t-il ajouté.

Le parc Rajabhakti, situé dans la station balnéaire de Hua Hin, comporte sept statues de rois considérés comme emblématiques de l'histoire thaïlandaise, coûtant plus d'un million de dollar chacune.

Sa construction a été supervisée par le Général Udomdej Sitabutr, ancien chef de l'armée et actuel ministre adjoint de la Défense. Udomdej préside également la fondation créée pour gérer le projet dans la durée.

Les généraux qui ont pris le pouvoir en mai 2014 avaient en partie justifié de mettre la démocratie "entre parenthèses" pour éradiquer la corruption endémique du royaume et protéger la monarchie.

Mais cette junte, qui se veut vertueuse et protectrice de la royauté, se trouve aujourd'hui sous la pression croissante d'accusations de corruption autour de ce monument censé représenter son allégeance et son respect envers cette même monarchie au nom de laquelle elle a limité les libertés et emprisonné des dizaines de dissidents depuis le coup d'Etat.

Les étudiants avaient annoncé qu'ils allaient marcher vers le parc et "dénoncer la corruption", selon un message posté sur Facebook par le leader du groupe, Sirawith Seritiwat, qui a annoncé plus tard leur détention via les réseaux sociaux.

Les Thaïlandais bénéficiaient d'un long week-end avec un lundi férié accordé en raison de l'anniversaire du roi Bhumibol qui avait lieu samedi. Mais le parc a été fermé soudainement.

Les étudiants ont été embarqués dans un bus militaire à environ midi lundi vers une destination inconnue.

"Nous ne voulons pas de confrontation. Certains groupes en désaccord avec les plans des étudiants voulaient s'opposer à leur venue", a ajouté le colonel Winthai Suvaree.

La semaine dernière, deux dirigeants du mouvement populaire des "Chemises rouges", fidèle au gouvernement renversé, ont été arrêtés par les militaires alors qu'ils se rendaient au parc Rajabhakti dans la station balnéaire de Hua Hin pour mener leur propre enquête sur l'affaire de corruption présumée (lire notre article).

Le chef de la junte, Prayuth Chan-O-Cha, a insisté sur le fait que le projet ne souffrait d'aucun fait de corruption, même s'il a concédé jeudi que l'éventualité était possible, selon The Nation.

Sous pression, le ministère de la Défense a annoncé qu'il menait sa propre enquête, mais l'investigation est supervisée par le frère de Prayuth qui est lui aussi un général.

Avec AFP () mardi 8 décembre 2015
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet