La Thaïlande parmi les quatre premiers pays de provenance autorisés au Japon

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 18/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 18/05/2022 à 02:39
Photo : REUTERS/Ju-min Park/File Photo - En 2019, le Japon avait accueilli 31,9 millions de visiteurs étrangers
Japon-tourisme

Les voyageurs venant de Thaïlande, des États-Unis, d'Australie et de Singapour auront la possibilité d’entrer au Japon à partir de la fin mai dans le cadre d’une phase test de réouverture au tourisme

Le Japon a annoncé mardi qu'il débuterait fin mai une phase de "tourisme test" avec séjours prédéfinis afin de recueillir des données avant une réouverture complète du pays au tourisme.

Bien que le tourisme soit en principe l’un des piliers de l'économie japonaise, les touristes n'ont pas été autorisés à entrer depuis que le gouvernement nippon a imposé des contrôles stricts aux frontières en 2020 au début de la pandémie de coronavirus.

Les réglementations ont été légèrement assouplies pour permettre aux étudiants et à certains voyageurs d'affaires d'entrer. Mais les touristes individuels restent interdits malgré les appels des professionnels du secteur qui espèrent faire repartir le tourisme pour profiter de la dépréciation du yen, qui est tombé à son niveau le plus bas depuis 20 ans.

L'Agence du tourisme a déclaré mardi qu'elle commencerait à autoriser l'entrée de petits groupes de touristes à partir de la fin du mois afin d'obtenir des informations en vue d’une reprise plus large du tourisme à une date non précisée.

Les touristes triplement vaccinés en provenance de Thaïlande, des États-Unis, d'Australie et de Singapour seront autorisés à participer aux séjours, lesquels seront strictement planifiés en collaboration avec les agences de voyages et accompagnés à tout moment par du personnel qualifié, a ajouté l’agence dans un communiqué.

"Ce test nous permettra de vérifier la conformité et les réponses d'urgence pour la prévention des infections et de formuler des directives que les agences de voyages et les opérateurs d'hébergement devront garder à l'esprit", a-t-elle déclaré.

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida avait dit plus tôt ce mois-ci lors d'un discours à Londres qu'il ferait en sorte que le contrôles aux frontières du Japon revienne sur la même ligne que d'autres démocraties développées en juin, mais aucun autre détail n'a été donné sur ce point, pas plus que sur la date à laquelle le pays rouvrira complètement aux touristes.

Le gouvernement prévoit un "assouplissement progressif" des mesures de contrôle aux frontières, a déclaré Makoto Shimoaraiso, un responsable gouvernemental.

En 2019, le Japon avait accueilli 31,9 millions de visiteurs étrangers.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale